Aowen Jin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Aowen Jin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Artiste, journaliste d'opinionVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Mouvement
Distinction
100 Women ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Aowen Jin, née en 1978 à Luoyang, est une artiste et commentatrice sociale britannique née en Chine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Début de la vie[modifier | modifier le code]

Aowen Jin est née à Luoyang, dans la région du Henan en Chine. Elle s'installe au Royaume-Uni à l'âge de 18 ans pour étudier le droit et les sciences économiques à l'université de Durham. Après la redécouverte d'une passion pour l'art, elle entre aux Beaux-arts à l'université Goldsmiths de Londres[1],[2]. Au cours de son diplôme, elle est amenée à produire des travaux de peinture pour le Premier Ministre Britannique Tony Blair et pour l'anniversaire des 80 ans de la Reine Elizabeth II[3],[4]. Elle est nommée par les deux magazines Dazed & Confused et The Times comme l'une des meilleurs artistes du Royaume-Uni[5]. Aowen contribue à l'Orfèvre supérieur de l'exposition à Portée Libre Montre en 2006, intitulé « Le Textile du Collectif »[6].

Exposition : politique de l'enfant unique[modifier | modifier le code]

En 2010, Jin interroge 300 femmes chinoises pour une exposition à Londres intitulée l'Expo de Shanghai, « Fabriqué en Chine: Un Enfant ». Cette exposition explore à la fois les impacts positifs et négatifs de la politique de l'enfant unique, en particulier sur la première génération des femmes nées en vertu de cette politique. Cet événement suscite de vives discussions dans la presse britannique, y compris sur la BBC, dans Impact Asie[7], en Chine[8], dans Woman's Hour[9], mais aussi dans Stylist et The Times.

Commentaire social[modifier | modifier le code]

Après l'exposition sur la politique de l'Enfant unique, Jin devient une commentatrice sociale sur les questions liées aux femmes chinoises, y compris sur Al Jazeera[10], China Daily[11] et les différents programmes de la BBC. En , elle est invitée à parler des maîtres chinois de l'exposition du Victoria & Albert Museum pour l'émission phare de la BBC, Front Row[12]. En 2013, elle est l'une des 100 Women de la BBC[13] et, en 2014, est invitée à présenter une contribution lors de la Journée mondiale de la radio à l'UNESCO[14].

Sollicitée par les médias, Jin est également consultée par des centres culturels chinois, des banques d'investissement et des sociétés[15],[16].

Exposition Usine de filles[modifier | modifier le code]

De 2012 à 2013, Jin vit infiltrée parmi les travailleuses d'usine dans la région du Guangdong dans le sud de la Chine, pour créer une performance artistique : l'exposition Usine de filles[17]. Cette manifestation artistique évoque une perception moderne de la Chine à travers les femmes, ouvrières d'usine. On y perçoit une réalité au quotidien que découvre BBC Outlook[18], BBC Week-end, BBC Chinois et Ms Magazine. Cette exposition est également accompagnée par un documentaire sur la Chine de l'usine de filles, mettant en vedette Martin Jacques et Leslie T. Chang[19].

En , Jin est invitée à présenter son exposition Usine de filles au Southbank Centre's du Festival de Femmes du Monde[20].

Le son de la fontaine[modifier | modifier le code]

En 2013, le Collège Goldsmiths de Londres lui passe commande afin de produire une œuvre d'art pour la première visite officielle du Chancelier britannique George Osborne et du maire de Londres, Boris Johnson, à Pékin[21],[22]. Pour la commission, elle produit un live Fontaine, fait d'équipements de jardin ordinaires britanniques, dansant sur des sons transmis en direct à partir de divers lieux autour de Londres[23]. L'œuvre d'art est exposée dans la ville à la 798 Art Zone.

La lumière des œuvres d'art[modifier | modifier le code]

Au début de 2015, Jin propose la création d'une exposition permanente appelée i18n au Musée Horniman. Elle aborde une approche artistique qui se compose d'invisibles peintures ne pouvant être vues qu'à la lumière UV[24],[25] et inaugure son exposition avec un discours : « Le fondateur du musée avait la plus grande collection de thé chinois des artefacts dans le monde. Il a essayé d'apporter de la culture chinoise à la vie en grande-Bretagne à travers les objets et les bateaux à vapeur. Je vais essayer de les amener à la communauté locale à l'aide de dieux et de la technologie[26] ».

Suite à ce projet, Jin est contactée par le théâtre Birmingham Hippodrome, situé dans le quartier chinois de la ville[27] et le Conseil des Arts de l'Angleterre afin de fournir des œuvres d'art pour la communauté chinoise[28],[29]. Des œuvres, comme Midlight, correspondent à des spectacles interactifs basés sur la lumière qui réagit aux sons et à des messages sur Twitter[30],[31] Cette œuvre est exposée au théâtre Birmingham Hippodrome, à la Cathédrale Saint-Philippe de Birmingham[32] et au Musée des Sciences de la ville[33],[34] à la fin de 2015, avec l'apogée lors du Nouvel An Chinois à la Cathédrale en [35].

En 2016, Jin est sélectionnée par les Musées de la Nuit, où le public peut, comme le décrit un musée anglais découvrir une nouvelle approche de l'art composée de lumière[36],[37].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Artist Aowen Jin on Radio 4 "Woman's Hour" », Goldsmiths, University of London (consulté le 30 novembre 2014)
  2. « Aowen Jin – Biography ».
  3. « Goldsmiths student commissions for Tony Blair and the Queen », Goldsmiths.
  4. « 贺英女王80寿辰 英国华夏文化协会赠万针绣 », Xinhua, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 30 novembre 2014).
  5. « Aowen Jin – Press » (consulté le 30 novembre 2014).
  6. « Free Range Shows | Textile Collective » (consulté le 2 juin 2015).
  7. « Aowen Jin on BBC Impact Asia », Vimeo.
  8. « 视频:女画家的独生子女画展 », BBC, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 30 novembre 2014).
  9. « Woman's Hour », BBC.
  10. « China's one-child legacy revisited », Al Jazeera.
  11. « Why Western men prefer 'yellow fever' », China Daily.
  12. « Earth, Wind and Fire; From Here to Eternity, Chinese paintings; Sir Anthony Caro », BBC.
  13. « 100 Women: Who Took Part? », BBC.
  14. « 2014年世界无线电日 », UNESCO.
  15. « Aowen Jin Presents Ink Paintings Only Visible Under UV Light », Artlyst.
  16. « About Chicmi », Chicmi.
  17. « Made in China: Factory Girls », NEE HAO (consulté le 30 novembre 2014)
  18. « Outlook 11/09/2013 », BBC.
  19. « Factory Girls Documentary », YouTube.
  20. « Artists & Speakers: Aowen Jin », Women of the World Festival.
  21. (en) Rebecca Lin, « London Mayor attends education exhibit at Beijing art district », sur sino-us.com,
  22. (en) Grace Brown, « London Mayor Boris Johnson launches london.cn in Beijing », sur english.cntv.cn,
  23. « London Mayor Boris Johnson launches london.cn in Beijing », ECNS, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne).
  24. « Aowen Jin Presents Ink Paintings Only Visible Under UV Light », ArtLyst, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne).
  25. « Aowen Jin's Horniman Museum UV Art Launch », Neehao, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  26. « i18n », Aowen Jin, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne).
  27. « Midlight at Birmingham Hippodrome », Birmingham Hippodrome, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne).
  28. « Birmingham Hippodrome & British-Chinese Artist Aowen Jin Partnering for New Exhibit 'Midlight' », Broadway World, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne).
  29. « Interactive Rainbows Color a Fiber Optic Garden », VICE Magazine, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne).
  30. « Candid talks to light-installation artist Aowen Jin », Candid Magazine, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne).
  31. « Midlight Interactive Light Artwork », Midlight, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  32. « Midlight », Birmingham Cathedral, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne).
  33. « Midlight Interactive Light Display », Millennium Point, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne).
  34. « Midlight », Created in Birmingham, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  35. « Art Show Brings Communities Together Insider Birmingham Cathedral For Chinese New Year », Brumhour, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne).
  36. « Five leading artists to be put to public vote as venues compete for Museums at Night's Connect! initiative », Culture24, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne).
  37. « Aowen Jin », Museums At Night, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne).