Aomar Mohellebi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aomar Mohellebi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (46 ans)
MeklaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Aomar Mohellebi (En tamazight: Σumaṛ Muḥelbi, en arabe: عمر محلبي) est un journaliste et écrivain algérien de Kabylie[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 22 août 1974 à Mekla dans la wilaya de Tizi-Ouzou, il a fait ses études primaire et moyenne à Boudjima, près de Tigzirt sur mer, puis le secondaire au technicum de Tizi Ouzou ville.

Après l'obtention du BAC il suit ses études supérieures à l'Institut National des Industries Manufacturières (INIM) de Boumerdès.

Il débute dans le journalisme en 1993 au quotidien l'Opinion, à Boumerdès, alors étudiant, grâce à l'aide du journaliste Mohand Arezki Boumendil, un enseignant à l'Institut National des Industries Alimentaires dans la même ville[2].

Après la fin de ses études à Boumerdes, il retourne à Tizi Ouzou et fait de brefs passages en tant que correspondant du Soir d'Algérie et du Matin jusqu'à fin 1994, puis journaliste au bureau de Tizi-Ouzou de Liberté de 1994 à 2002, puis Dépêche de Kabylie : de 2002 à 2008[3].

Et 2008 il travaille au quotidien l'Expression en tant que journaliste culturel.

En 2007 il lance une revue TAFSUT, une revue qui a cessée de paraître après juste trois numéros faute de sponsors. Les numéros de la revue ont consacrés à: La cause identitaire amazige, La Jeunesse Sportive de Kabylie et le tout premier sur l'artiste Matoub Lounès.

Livres, par ordre de parution[modifier | modifier le code]

  • Les feux de l'amour (poèmes)
  • Les enfants du boycott (essai)
  • Un amour en Kabylie (roman)
  • L'amour au pied du Djurdjura
  • Le terrorisme en Kabylie
  • Les montagnes pleurent aussi (roman)
  • Écrivains de Kabylie[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Roman. Les montagnes pleurent aussi », sur El Watan (consulté le 22 février 2021)
  2. a et b La Rédaction, « Les mots et les maux », sur La Dépêche de Kabylie, (consulté le 22 février 2021)
  3. « Limag- Littérature maghrébine », sur www.limag.com (consulté le 22 février 2021)
  4. PMB Group, « Catalogue en ligne La Kabylie en 7001 Livres », sur www.gelambre.fr (consulté le 22 février 2021)

Liens externes[modifier | modifier le code]