Anzère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anzère
Vue aérienne de la station.
Vue sur Anzère depuis le sommet de la localité
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Valais
District Hérens
Commune Ayent
Langue Français
Site web www.anzere.ch
Géographie
Coordonnées 46° 17′ 42″ nord, 7° 23′ 41″ est
Massif Alpes bernoises
Altitude 1 500 m
Altitude maximum 2 420 m
Altitude minimum 1 525 m
Ski alpin
Remontées
Nombre de remontées 15
Télécabines 2
Télésièges 3
Téléskis 8
Fils neige 2
Débit 12 247 (personnes/heure)
Pistes
Nombre de pistes 30
     Noires 5
     Rouges 13
     Bleues 9
Total des pistes 58 km
Installations
Nouvelles glisses
1 snowpark (le Flypark), 1 boardercross
Ski de fond
Nombre de pistes 1
     Rouges 1
Total des pistes 3,5 km
Neige artificielle
Canons 120
Superficie 11 km2

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Anzère

Le village d'Anzère est situé sur la commune d'Ayent, en Valais, Suisse. C'est un village de villégiature en montagne. On peut y pratiquer les sports d'hiver et les activités de loisirs d'été.

L'essentiel des logements de la station est chauffé à l'aide de granulé de bois. Selon la communication de la station, la station disposerait de la plus grande centrale de chauffage à bois d’Europe.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des activités de types exclusivement rurales s'y tiennent jusqu'au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Anzère devient dès la fin des années 1950 le lieu d'une orientation économique et sociale complètement nouvelle qui est celle du développement du tourisme. En un laps de temps d'une vingtaine d'années, Anzère passe d'une étendue de prairies et d'alpages à une station touristique de sports d'hiver et d'été.

Activités[modifier | modifier le code]

En hiver[modifier | modifier le code]

Il est possible d'y pratiquer notamment le ski, le snowboard - avec un snowpark sur les pistes, le télémark, les randonnées d'hiver. Une piste de luge de 3 km relie l'intermédiaire du télésiège au pied des Rousses, sur un dénivelé de 400 mètres. Il existe aussi trois sentiers de raquette à neige, d'une longueur totale de près de 20 km. Le centre du village, piéton, abrite l'essentiel des magasins, restaurants et cafés.

Un skibus circule en saison dans la station, toutes les 15 minutes.

Domaine skiable[modifier | modifier le code]

Une station de sports d'hiver a été aménagée depuis 1961 sur les hauteurs du village. 58 km de pistes de tous niveaux sont préparées entre 1 525 et 2 420 m d'altitude. Depuis le domaine, une vue directe sur la station voisine de Crans-Montana est permise.

La télécabine 8-places, construite en 1999 au niveau d'un parking payant, rejoint en deux étapes le Pas de Maimbré (2 362 m) depuis le village. Cette remontée transite par une gare intermédiaire peu avant le sommet, au niveau d'importantes coulées avalancheuses à certaines périodes de la saison - au niveau de l'arrivée du téléski des Luys. Une piste noire - l'une des cinq pistes du domaine enneigeables artificiellement - permet le retour au village. Au sommet, quelques téléskis et fil-neige constituent une zone débutants. La deuxième remontée mécanique principale du domaine est le télésiège 4-places débrayable central de Grillesse-Conches, construit en 2012. Au nord-est, accessible par un relativement lent télésiège 2-places - via le point culminant du domaine au niveau du Bâté, commence le sous-domaine relativement excentré et moins fréquenté des Rousses. La piste des Rousses, qui est desservie par un télésiège 3-places débrayable de 1987, est la plus longue du domaine avec 5 km. Une piste de luge de près de 4 km de long et 400 m de dénivelé y est aménagée. Un téléski pour enfants est installé au cœur de la station. En plus des 6 km d'itinéraires de ski hors-piste, certaines pistes mentionnées sur le plan officiel de la station ne sont, sur le terrain, pas tracées ni damées.

La station hivernale s'y termine généralement à la mi-avril. La station coopère sur une offre forfaitaire commune avec le regroupement de stations de sports d'hiver Valais SkiCard. Les détenteurs d'abonnements saison skient gratuitement également sur le domaine skiable voisin de Nax / Mont-Noble

Une piste gratuite de ski de fond, relativement plane, 166 km de sentiers de randonnée hivernale, 3 parcours de 24,5 km pour la pratique de la raquette, ainsi qu'une patinoire ouverte entre décembre et mars, complètent l'offre touristique.

En été[modifier | modifier le code]

En été, certaines pistes de ski sont reconverties en pistes pour VTT. 80 km de pistes sont balisés en sept parcours différents, dont deux pistes de descente.

De nombreux itinéraires de randonnée existent et parcourent la région en passant par la forêt, les alpages ou la prairie, ou encore le long du bisse d'Ayent. Ceux-ci vous mèneront au col du Rawyl, au glacier du Wildhorn ou encore au barrage de Tseuzier. A 2 508 m, au pied du Wildhorn se situe la cabane des Audannes, inaugurée en 1994.

A la place de l'ancienne piscine découverte d'Anzère se trouve depuis octobre 2011 un centre Spa et Wellness[1]. Situé dans la zone piétonne de la station, le centre comporte une piscine, un hammam, un sauna, un saunarium, un jacuzzi, plusieurs salles de massages, une salle de repos avec vue sur les Alpes valaisannes ainsi qu'un fitness.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Une partie du roman d'Alessandro Piperno, "Persécution" (Liana Levi, 2010) se passe à Anzère, où le personnage principal loue un chalet tous les hivers.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Rapillard, F., Le développement d'une station touristique en Valais et son impact sur la communauté locale. Anzère-Ayent: 1957-1977.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :