Anufo (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un groupe ethnique image illustrant le Ghana
image illustrant le Togo image illustrant le Bénin
Cet article est une ébauche concernant un groupe ethnique, le Ghana, le Togo et le Bénin.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anufo.

Les Anufo sont une population d'Afrique de l'Ouest vivant au Ghana et au Togo, également au Bénin.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources et le contexte, on observe de multiples formes : Ando, Anoufom, Anufom, Anufos, Chakosi, Chakossi, Chokosi, Chokossi, Chokossis, Kyokoshi, Kyokosi, Tchokossi, Tiokossi, Tschokossi, Tshokossi, Tyokosi, Tyokossi[1].

Langues[modifier | modifier le code]

Leur langue est l'anufo, une langue kwa. Le nombre total de locuteurs est estimé à 137 600, dont 66 000 au Ghana (2003), 57 800 au Togo (2002) et 13 800 au Bénin (2002). Le français et le moré sont également utilisés[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source BnF [1]
  2. (en) Fiche langue (code «xsm») dans la base de données linguistique Ethnologue.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Jon P. Kirby, God, shrines, and problem-solving among the Anufo of Northern Ghana, D. Reimer, Berlin, 1986, 368 p.
  • (en) Atta Annan Mensah, « Foundations of Chokosi society : indications of a musical analysis », in Ghana notes and queries (Legon), no 12, June 1972, p. 13-16
  • Diana Rey-Hulman, Les Bilinguismes littéraires : signification sociale de la littérature orale tyokossi (Togo), Société d'études linguistiques et anthropologiques de France, Paris, 1981, 295 p. (ISBN 2-85297-101-1)
  • Émile et Els van Rouveroy van Nieuwaal, Ti Anufò : un coup d'œil sur la société des Anufòm au Nord-Togo : trois documentaires à court métrage, Impr. Hasselt (Pays-Bas), 1976, 123 p.
  • Émile Rouveroy van Nieuwaal, À la recherche de la justice : quelques aspects du droit matrimonial et de la justice du juge de paix et du chef supérieur des Anufòm à Mango dans le Nord du Togo, Afrika-Studiecentrum, Leiden, 1976, 268 p. (ISBN 9070110105)
  • Badjow Koffi Tcham, Le royaume anoufo de Sansanné-Mango : de 1800 à 1897, Presses de l'UL, Lomé, 2007, 476 p. (ISBN 978-2-916789-04-0)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]