Antony Deschamps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Deschamps.
Antony Deschamps
Deschamps, Antony, Nadar, Gallica.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
PassyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Fratrie

Antoine-François-Marie Deschamps de Saint Amand, dit Antony Deschamps ou Antoni Deschamps, né le à Paris et mort le à Passy, dans la clinique du Docteur Blanche, est un poète français.

Antony Deschamps était le frère de l’un des premiers représentants du mouvement romantique, Émile Deschamps, dont il a secondé l'influence littéraire. Il a écrit lui-même quelques poésies, particulièrement des Satires politiques, parues en 1831. Sa traduction (partielle) en vers de la Divine Comédie de Dante, parue en 1829, lui valut une certaine renommée. Il est entre les amis du comte liberale Federico Confalonieri pendant son exil en France et est aussi en correspondance avec l'écrivain Silvio Pellico. Il travailla également avec son ami Hector Berlioz, qui mourut la même année que lui.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Divine Comédie de Dante Alighieri, traduite en vers français par Antoni Deschamps, 1829 Texte en ligne
  • Trois satires politiques, précédées d'un prologue, 1831 Texte en ligne
  • Dernières paroles, poésies, 1835 Texte en ligne
  • Résignation, poésies, 1839
  • Poésies de Émile et Antoni Deschamps, Paris, H.L. Delloye, 1841 Texte en ligne
  • La Jeune Italie, 1844 Texte en ligne

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :