Antonio del Giudice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antonio del Giudice
Naissance
Décès
Nationalités
Activité
diplomate +

Antonio del Giudice, duc de Giovinazzo, prince de Cellamare, né à Naples en 1657, mort à Séville en 1733.

Il fut nommé en 1715 ambassadeur d'Espagne à la cour de France. Instrument des projets hostiles de Giulio Alberoni, il devint l'âme d'une conspiration formée à Paris en 1718 contre Philippe d'Orléans, régent du royaume, et dont le but était de transférer la régence de France au roi d'Espagne Philippe V d'Espagne. Mais ce dessein fut découvert, et le prince de Cellamare se vit obligé de quitter la France.

Il mourut capitaine général de la Vieille-Castille[1].

On peut consulter sur cette conspiration les Mémoires de la Régence, Amsterdam, 1749, et l'Histoire de la conspiration de Cellamare de Jean Vatout, 1832.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.503

Liens externes[modifier | modifier le code]