Antonio Verrio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Antonio Verrio
Antonio Verrio by Antonio Verrio.jpg

Autoportrait (vers 1700)

Naissance
Décès
Activité

Antonio Verrio (Lecce, 1639) est un peintre italien baroque du XVIIe siècle qui a été actif en Angleterre, en tant que spécialiste de la peinture d'histoire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Lecce, dans le royaume de Naples, Antonio Verrio part en France et s'arrête à Toulouse (1666-1668), où il peint un retable pour les Carmélites[1].

Le duc de Montagu et le roi Charles II d'Angleterre, l'invitent en Angleterre en 1671 pour raviver les tapisseries de Mortlake, endommagées par la guerre civile.

Louis Laguerre (1663-1721) et James Thornhill (1675-1734) furent ses élèves et Laguerre travailla pour lui avant de se mettre à son propre compte après sa mort.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Joseph reconnu par ses frères, vers 1655-1656, huile sur toile, 270 × 250 cm, Lecce, chiesa del Gesù.
  • Lapidation de saint Etienne, vers 1656-1658, huile sur toile, 248 × 163 cm, Lecce, chiesa Sant’Irene.
  • (1666-1668) La Transverbération de sainte Thérèse, huile sur toile, 360 × 250 cm, église Saint-Exupère de Toulouse.
  • Saint Félix de Cantalice, huile sur toile, 217 × 177 cm, Toulouse, Musée des Augustins.
  • Le Mariage de la Vierge, huile sur toile, 351 × 237 cm, Toulouse, musée des Augustins.
  • Le Doute de Saint Thomas, huile sur toile, 1694, chapelle du château de Chatsworth, Derbyshire.
  • ...

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Du Puy's - Traité sur la Peinture

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Collectif, sous la direction d’Axel Hémery, Antonio Verrio. Chroniques d’un peintre italien voyageur (1636-1707), Musée des Augustins, 2010 (catalogue de l'exposition au musée des Augustins de Toulouse en 2010).
  • Raffaele De Giorgi, "Couleur, couleur!". Antonio Verrio: un pittore in Europa tra Seicento e Settecento (Edifir, Firenze 2009). ISBN 9788879704496.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • ...

Liens externes[modifier | modifier le code]