Antonio Soler (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Antonio Soler.
Antonio Soler
Description de l'image Antonio Soler.jpg.
Naissance (59 ans)
Malaga, Drapeau de l'Espagne Espagne
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Castillan
Genres

Antonio Soler, né à Malaga en 1956, est un écrivain espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Modelo de pasión (1993)
  • Los héroes de la Frontera (1995) : Les Héros de la frontière, éd. Albin Michel, 1999.
  • Las bailarinas muertas (1996) : Les Danseuses mortes, éd. Albin Michel, coll. Les Grandes traductions, Août 2001, 336 pages, (ISBN 2-226-12662-7). Prix Herralde de la literatura 1996 et Prix de la Critica 1996
  • El nombre que ahora digo (1999), Prix Primavera 1999.
  • El espiritista melancólico (2001) : Le Spirite mélancolique, traduit par Françoise Rosset, éd. Albin Michel, coll. Les Grandes traductions, Août 2004 274 pages, (ISBN 2-226-15398-5).
  • El camino de los ingleses (2004) : Le Chemin des Anglais, traduit par Françoise Rosset, éd. Albin Michel, coll. Les Grandes traductions, Janvier 2007, 375 pages, (ISBN 2-226-17665-9). Prix Nadal 2004.
  • El sueño del caimán (2006) : Le Sommeil du caïman, traduit par Françoise Rosset, éd. Albin Michel, coll. Les Grandes traductions, Août 2009, 448 pages, (ISBN 978-2-226-19396-4).
  • Lausana (2010) : Lausanne, traduit par Françoise Rosset, éd. Albin Michel, coll. Les Grandes traductions, Novembre 2012, 304 pages, (ISBN 978-2-226-24439-0).

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Prix Herralde de la literatura 1996 pour Las bailarinas muertas
  • Prix de la Critica 1996 pour Las bailarinas muertas
  • Prix Primavera 1999 pour El nombre que ahora digo
  • Prix Nadal 2004 pour El camino de los ingleses

Liens externes[modifier | modifier le code]