Antonio Skármeta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antonio Skármeta
Description de l'image A. Skármeta.jpg.
Nom de naissance Esteban Antonio Skármeta Vranicic
Naissance (74 ans)
Antofagasta, province d'Antofagasta (Chili)
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Espagnol
Genres

Esteban Antonio Skármeta Vranicic, né le , à Antofagasta, est un écrivain chilien, d'origine dalmate.

Biographie[modifier | modifier le code]

Antonio Skármeta obtient une bourse Fulbright, en 1964, pour étudier à l'Université Columbia (New York, États-Unis). Il participe à la vie théâtrale, cinématographique et musicale de Manhattan.

Il revient à l'université du Chili en 1967 où il enseigne la philosophie et la littérature.

Intellectuel de gauche, membre du MAPU, partisan de Salvador Allende pendant les années de l'Unité populaire, il doit quitter le pays après le coup d'état de 1973, avec le cinéaste Raul Ruiz.

L'exil, commencé en Argentine, se déroule surtout à Berlin-Ouest, jusqu'en 1989. Il y enseigne à l'Académie allemande du film et de la télévision.

D'une première épouse, Cécilia Boisier, naissent deux fils, Beltran en 1966 et Gabriel en 1968. De sa seconde épouse, naît un autre fils, Fabian.

Auteur de scénarios pour le cinéma et la télévision, il obtient, en septembre 1983, le Grand Prix du Festival de Biarritz pour son film Ardiente paciencia (es) (réalisateur et scénariste). Il en tire un roman publié sous le même titre en 1985 (en français Une ardente patience, traduction de François Maspero, 1987). Ce roman est adapté au cinéma en 1994 sous le titre Le Facteur avec Philippe Noiret dans le rôle de Pablo Neruda. Il publie en 1999 le roman La boda del poeta (La Noce du poète, 2001), récompensé en France par le Prix Médicis étranger en 2001.

Ardent défenseur des droits de l'homme et de la justice sociale, il est ambassadeur du Chili à Berlin, de 2000 à 2003.

Il a aussi créé et animé une émission littéraire, « El show de los libros », sur TVN.

Il a reçu le Prix du livre de jeunesse sur la tolérance, décerné par l'UNESCO, en 2002, grâce à son livre de littérature pour la jeunesse La composición, puis le Prix Planeta pour El baile de la victoria en 2003.

Sa pièce de théâtre inédite El Plebiscito a inspiré la réalisation du film No (2012) récompensé en 2013 par l'Oscar du meilleur film en langue étrangère.

En 2014, il reçoit le Prix national de Littérature, plus haute récompense littéraire du Chili[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • El entusiasmo, 1967, récits.
  • Desnudo en el tejado, 1969, récits (en fr. Le Cycliste de San Cristobal, 1984).
  • Tiro libre, 1974, récits.
  • Soñé que la nieve ardía, 1975, roman (en fr. Beaux enfants, vous perdez la plus belle rose, 1979).
  • Novios y solitarios, 1975, récits.
  • Joven narrativa Chilena después del golpe, 1976, roman.
  • Chileno!, 1979, roman.
  • No pasó nada, 1980, roman (en fr. T'es pas mort !, 1980).
  • La insurrección, 1982, roman.
  • Ardiente paciencia, 1985, roman (en fr. Une ardente patience, 1987).
  • Match ball, 1989, roman.
  • Uno a uno: cuentos completos, 1996, anthologie de ses contes
  • La composición, 1998, nouvelle (en fr. La Rédaction, 2003).
  • El cartero de Neruda, 1995, roman.
  • La boda del poeta, 1999, roman (en fr. La Noce du poète, 2001).
  • La chica del trombón, 2001, roman (en fr. La Fille et le Trombone, 2004).
  • El baile de la victoria, 2003, roman (en fr. Le Ballet de la victoire, 2006).
  • Neruda por Skármeta, 2004, poèmes et anecdotes sur Neruda (en fr. Neruda par Skármeta, 2006).
  • Un padre de película, 2010, roman (en fr. Un père lointain, 2010).
  • Los dias del Arcoiris, 2011, roman (en fr. Les Jours de l'arc-en-ciel, 2013).
Œuvres collectives
  • Digno : neuf livres pour aborder la discrimination, 2005, textes (OCLC 717636287)
  • Nouvelles du monde contemporain, 2013, nouvelles (ISBN 9782218966668)

Notes[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Raúl H. Silva-Cáceres, Del cuerpo a las palabras : la narrativa de Antonio Skármeta, Madrid, Literatura Americana Reunida, 1983, 153 p. (ISBN 9788485594054)
  • (en) Donald Leslie Shaw, Antonio Skármeta and the post Boom, Hanover, New Haven, Ediciones del Norte, 1994, 238 p. (OCLC 31728289)
  • (es) Bensa Vera Quezada, Transformacion del discurso testimonial en la novelistica de Antonio Skarmeta, Thèse de doctorat à la Washington University, 1998, 269 p. (OCLC 40779835)
  • (de) Hermann Herlinghaus, Intermedialität als Erzählerfahrung : Isabel Allende, José Donoso und Antonio Skármeta im Dialog mit Film, Fernsehen, Theater, Francfort-sur-le-Main, New-York, P. Lang, 1994, 213 p. (ISBN 9783631475911)

Liens externes[modifier | modifier le code]