Antônio Silva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Antonio Silva)
Aller à : navigation, rechercher
Antônio Silva
Antônio Silva
Fiche d’identité
Nom complet Antônio Carlos Silva
Surnom Bigfoot
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Date de naissance (35 ans)
Lieu de naissance Brasilia, Brésil
Style Jiu-jitsu brésilien, Judo, Muay Thaï, Karate
Équipe American Top Team
Taille 6 4 (1,93 m)[1]
Catégorie Poids lourds (2005-)
Poids super-lourds (2005-2006)
Palmarès en MMA
Combats 27
Victoires 19
Défaites 7
Sans décision 1
Titres obtenus Champion des poids lourds de l'EliteXC (2008)

Antônio Carlos Silva[2], aussi connu sous le surnom de « Bigfoot » et né le à Brasilia, est un pratiquant de MMA brésilien. Il est actuellement en concurrence dans la division poids lourds de l'Ultimate Fighting Championship. Il a été le premier et dernier champion poids lourds de l'organisation EliteXC.

Silva est atteint d'acromégalie, une maladie provoquant l'élargissement du visage et de différents membres du corps. Il a, à ce jour, remporté des victoires sur de grands noms du MMA comme Andrei Arlovski, Ricco Rodriguez, Travis Browne, Fedor Emelianenko ou encore Alistair Overeem.

Carrière en MMA[modifier | modifier le code]

Antonio Silva a combattu dans plusieurs organisations de combat libre comme le Hero's, le BodogFight (où il connaitra sa première défaite face à Erick Pelé), l'Elite Xtreme Combat (où il est devenu champion poids-lourds), au Strikeforce et actuellement à l'UFC .

Camp d'entraînement[modifier | modifier le code]

Il commença son entraînement de MMA en 2005 à la Wolfslair MMA Academy localisée en Angleterre.

Il s'est entraîné à l'American Top Team et fait partie désormais de la team Black house aux côtés de Rodrigo Nogueira ou encore Junior dos Santos. Pour son combat contre Fedor où il en est sorti grand vainqueur, il se prépare à l'Imperial Athletics gym en Floride.

Elite XC[modifier | modifier le code]

Silva fait ses débuts a l'EliteXC le 10 février 2007, lors du tournoi baptisé "Destiny". À cette occasion, il combat contre Wesley Correira, un vétéran de l'UFC, qu'il met K.O au premier round. Il continue sur sa lancée en soumettant par étranglement Jonathan Wiezorek lord de l'EliteXC: Renegade. Sa victoire suivante eu lieu contre l'ancien prétendant au titre poids-lourds de l'UFC, Ricco Rodriguez.

Le 26 juillet 2008, Antonio Silva remporta la ceinture Heavyweight de l'EliteXC en battant un vétéran de l'UFC, Justin Eilers.

Plus tard, Bigfoot sera testé positif à la prise d'anabolisant Boldeone, il sera suspendu un an par la commission athlétique de Californie. Son camp réagira en avançant que leur combattant avait pris du Novaldex, un booster de testostérone, pour compenser le manque de testostérone causé par l'acromégalie de Silva. Alex Davis, alors manager d'Antonio, dit "Il la traite (sa maladie)"... "Il dépense entre 6000 et 8000 $ juste pour la médecine"..."si nous devions choisir entre la santé d'Antonio ou les règles de la commission athlétique, nous choisirons la santé de notre combattant et ami".

Sengoku[modifier | modifier le code]

Après avoir été contrôlé positif par la commission athlétique, Silva signa un contrat au Sengoku 7. Il n'était pas autorisé à combattre au Japon, mais il continua à crier haut et fort qu'il n'avait pas pris de stéroïdes. Le 4 janvier 2009, même sous la pression de la commission athlétique de Californie, Silva combattit au Sengoku face à Yoshihiro "KISS" Nakao qui concédera un abandon suite à un coup de genou dans le premier round.

Il continua son ascension au Sengoku 10, face à Jim York, qu'il soumettra par Arm-triangle choke au premier round après un combat largement dominé par Antonio Silva avec son jeu au sol et un bon ground-and-pound.

Strikeforce[modifier | modifier le code]

En novembre 2009, Antonio Silva fait ses débuts au Strikeforce face à Fabrício Werdum. Il perd le combat par décision unanime tout en ayant combattu avec une main fracturée dès le deuxième round. C'est sa deuxième défaite.

Il continue son parcours au Strikeforce face à Andrei Arlovski, où il gagne par décision. Après sa première victoire au Strikeforce, Bigfoot doit combattre Valentjin Overeem, mais ce dernier blessé, Mike Kyle le remplace. Dans le premier round, Silva se fait surprendre par un punch de Kyle qui l'oblige à défendre le ground-and-pound. Mais dans la seconde reprise, Silva réussit à prendre une position dite "montée" et terrasse Mike Kyle grâce à son GnP jusqu'à l'arrêt de l'arbitre par TKO.

En 2011, le Strikeforce organise un tournoi de poids-lourds où Silva est confronté à Fedor Emelianenko, pour les quarts de finales. Il est donné perdant comme pour chaque adversaire de Fedor. Le 12 février 2011, Silva remporte le combat avant la fin sur un arrêt médical. L'œil de Fedor étant trop endommagé pour continuer. C'est à l'heure actuelle sa plus grande victoire.

Grâce à sa victoire lors des quarts de finale du tournoi Strikeforce, Antonio doit affronter en demi-finale Alistair Overeem. Ce dernier est finalement exclu du tournoi pour ne pas s'être présenté à un contrôle antidopage. Son remplaçant sera Daniel Cormier. Le combat a lieu le 10 septembre 2011. Silva perd par KO dans le premier round après avoir été envoyé plusieurs fois au tapis par la puissance du punch de Cormier. Ce dernier remportera derrière la finale.

Ultimate Fighting Championship[modifier | modifier le code]

Silva est alors transféré vers l'UFC. Pour son premier combat, lors de l'UFC 146, il fait face à Cain Velasquez, redoutable adversaire qui vient de perdre son premier combat, perdant par la même occasion le titre de champion poids lourds. Le combat est à sens unique et plutôt rapide. Silva se fait rapidement amener au sol et subit un ground and pound dévastateur. Une coupure entre les yeux ensanglante son visage et gène sensiblement sa vision. L'arbitre stoppe temporairement le combat pour que le docteur puisse soigner la coupure. Mais le combat reprend dans le même sens, Silva étant incapable de répondre à la furie de son adversaire. Le combat est stoppé à 3:36 dans le premier round et se termine dans une marre de sang.

Suite à ce revers, il affronte Travis Browne en combat principal de l'UFC on FX 5. Browne est à ce moment-là invaincu et commence à être clairement pris au sérieux grâce à de très belles victoires. Il est d'ailleurs favori sur ce combat. Browne domine le début du combat, enchainant des low kicks qui tiennent Silva à distance. Mais au bout de quelques minutes, Browne se blesse à la cuisse et devient alors très vulnérable. Bigfoot en profite et met son adversaire KO grâce à un superbe crochet du droit, à 3:27 dans le premier round.

Alors que Browne réclame un re-match, Silva lui en réclame un autre, contre Cain Velasquez. Il n'en est rien, Big foot affronta Alistair Overeem lors de l'UFC 156, le 2 février 2013. À cette occasion, il fait sensation en corrigeant le Hollandais au début du troisième round. Trop confiant, Overeem mena un combat assez léger, avec une garde basse tout du long; Big foot commença le combat avec prudence, n'attaquant que peu et privilégiant une garde haute. Aucune action ne fut remarquable, mis à part un lourd takedown de la part d'Overeem. Cependant, Silva augmenta la cadence dans les premières secondes du dernier round, un coup tomba, puis plusieurs, puis une avalanche laissant Overeem incapable de réagir, ce qui amena l'arbitre, Herb Dean, à arrêter le combat. Cette victoire, autant due à une très bonne tactique qu'à un excès de confiance de l'adversaire, marquera une nouvelle fois le MMA de l'empreinte du Big foot, qui après avoir vaincu Fedor ou d'autres, continue à défaire les grands noms.

Il affronte ensuite Mark Hunt en Australie, pour le combat principal de l'UFC Fight Night 33, le 7 décembre 2013. Les deux hommes livrent un combat épique, se rendant coups pour coups, passant proche du KO à plusieurs reprises. Ils mènent le combat jusqu'à la fin du temps imparti, terminant le combat exténués. Un des 3 juges donne le combat à Hunt, les 2 autres donnent une égalité. Le combat se solde donc par une égalité majoritaire[3]. Dana White déclare lors de la conférence de presse d'après combat que l'affrontement était tel qu'il remet au deux combattants leurs bonus de victoire, bien que le résultat soit une égalité. Big Foot double donc son salaire de base (soit 75 000 $)[4]. Ils remportent de plus le bonus du combat de la soirée (soit 50 000 $ de plus)[5]. Cependant, autorisé à utiliser une thérapie de remplacement de testostérone (TRT) avant le combat, le 18 décembre 2013, la commission athlétique chargé du contrôle anti-dopage rend ses résultats et Silva est contrôlé positif avec un taux de testostérone anormalement élevé[6]. Le brésilien prétexte une erreur de la part de son médecin. Néanmoins, le résultat du combat est changé en no contest dans son palamres, alors qu'il est maintenus comme "égalité majoritaire" dans celui de son adversaire. Autres conséquences, il reverse à Hunt son bonus victoire, son bonus combat de la soirée et écope d'une suspension de 9 mois. C'est la seconde fois que Silva échoue un test anti-dopage.

Silva purge sa peine et retourne à l'entrainement. Entre temps, l'utilisation des TRT a été bannis par l'UFC[7]. Avant même la fin de sa suspension, Silva signe son combat suivant. Il doit affronter Andrei Arlovski le 13 décembre dans son pays natal, en tête d'affiche de l'UFC Fight Night 51[8]. Arlovski est un ancien champion de la division, remercié en 2008 pour avoir accepté un combat face à Fedor Emilianenko (alors numéro 1 mondial), pour une organisation concurrente. En 11 combats depuis son licenciement, le biélorusse n'a gagné qu'à 5 reprises mais semble retrouver un certains niveau sur ses derniers combats. Antonio est donné favoris mais se fait pourtant rapidement surprendre par un crochet du droit qui l'envoie au tapis. L'arbitre intervient alors que Silva, inerte, encaisse plusieurs autres coups au sol. Son retour se solde donc par une défaite par KO à 2:59 dans le premier round[9].

Suite à cette défaite, Silva se fait opérer pour soigner sa maladie génétique. En effet, une tumeur due à l'acromégalie dont il souffre depuis sa naissance nécessite une intervention chirurgicale et l'éloigne quelque temps de la compétition[10]. Deux mois plus tard, le nom de son prochain adversaire est rendu public. Silva affrontera Frank Mir en second combat principal de l'UFC Fight Night 61, de nouveau au Brésil[11] Néanmoins, le combat est ré-évalué en tête d'affiche, suite à la blessure de Glover Teixeira qui devait affronter Rashad Evans en toute fin de soirée[12]. Le combat a lieu comme prévu le 22 février 2015 et pour une seconde fois consécutive, Silva, pourant donné favori, s'écroule dès le premier round sur un crochet du gauche, suivi de plusieurs coups de coude au sol[13]. L'arbitre intervient et solde le combat à 1:40 dans la première reprise[14].

Palmarès en MMA[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif
27 combats 19 victoires 7 défaites
Par KO 14 6
Par soumission 3 0
Sur décision 2 1
Sans décision 1
Résultat Record Adversaire Méthode Événement Date Round Temps Lieu Notes
Victoire 19-7 (1) Drapeau : Australie Soa Palelei TKO (coups de poing) UFC 190: Rousey vs. Correia 2015-08-011er août 2015 2 0:41 Rio de Janeiro, Brésil
Défaite 18-7 (1) Drapeau des États-Unis Frank Mir KO (coups de poing et de coude) UFC Fight Night: Bigfoot vs. Mir 2015-02-2222 février 2015 1 1:40 Porto Alegre, Rio Grande do Sul, Brésil
Défaite 18-6 (1) Drapeau de la Biélorussie Andrei Arlovski KO (poings) UFC Fight Night: Silva vs. Arlovski 2014-09-1313 septembre 2014 1 2:59 Brasilia, Brésil
No contest 18-5 (1) Drapeau de la Nouvelle-Zélande Mark Hunt Égalité (majorité) UFC Fight Night: Hunt vs. Bigfoot 2013-12-077 décembre 2013 5 5:00 Brisbane, Australie Combat de la soirée
Le résultat originel (égalité majoritaire pour Hunt) est changé en no contest pour Silva après son échec au contrôle anti-dopage d'après combat.
Défaite 18-5 Drapeau des États-Unis Cain Velasquez TKO (coups de poing) UFC 160: Velasquez vs. Silva II 2013-05-2525 mai 2013 1 1:21 Las Vegas, Nevada, États-Unis Pour le titre poids lourds de l'UFC
Victoire 18-4 Drapeau des Pays-Bas Alistair Overeem KO (coups de poing) UFC 156: Aldo vs. Edgar 2013-02-022 février 2013 3 0:25 Las Vegas, Nevada, États-Unis Pour déterminer l'aspirant no 1 au titre poids lourds de l'UFC
KO de la soirée
Victoire 17-4 Drapeau des États-Unis Travis Browne TKO (coups de poing) UFC on FX: Browne vs. Bigfoot 2012-10-055 octobre 2012 1 3:27 Minneapolis, Minnesota, États-Unis
Défaite 16-4 Drapeau des États-Unis Cain Velasquez TKO (coups de poing) UFC 146: Dos Santos vs. Mir 2012-05-2626 mai 2012 1 3:36 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Défaite 16-3 Drapeau des États-Unis Daniel Cormier KO (coups de poing) Strikeforce: Barnett vs. Kharitonov 2011-09-1010 septembre 2011 1 3:56 Cincinnati, Ohio, États-Unis Demi-finale du tournoi poids lourds du Strikeforce
Victoire 16-2 Drapeau de la Russie Fedor Emelianenko TKO (arrêt du medecin) Strikeforce: Fedor vs. Silva 2011-02-1212 février 2011 2 5:00 East Rutherford, New Jersey, États-Unis Quart de finale du tournoi poids lourds du Strikeforce
Victoire 15-2 Drapeau des États-Unis Mike Kyle TKO (coups de poing) Strikeforce: Henderson vs. Babalu II 2010-12-044 décembre 2010 2 2:49 Saint-Louis, Missouri, États-Unis
Victoire 14-2 Drapeau de la Biélorussie Andrei Arlovski Décision unanime Strikeforce: Heavy Artillery 2010-05-1515 mai 2010 3 5:00 Saint-Louis, Missouri, États-Unis
Défaite 13-2 Drapeau du Brésil Fabrício Werdum Décision unanime Strikeforce: Fedor vs. Rogers 2009-11-077 novembre 2009 3 5:00 Hoffman Estates, Illinois, États-Unis
Victoire 13-1 Drapeau de l'Angleterre Jim York tête) Sengoku: Tenth Battle 2009-09-2323 septembre 2009 1 3:51 Saitama, Japon
Victoire 12-1 Drapeau du Japon Yoshihiro Nakao TKO (coup de genou) Sengoku: No Ran 2009 2009-01-044 janvier 2009 1 1:42 Saitama, Japon
Victoire 11-1 Drapeau des États-Unis Justin Eilers TKO (coups de genou et coups de poing) EliteXC: Unfinished Business 2008-07-2626 juillet 2008 2 0:19 Stockton, Californie, États-Unis Remporte le titre poids lourds de l'EliteXC
Victoire 10-1 Drapeau des États-Unis Ricco Rodriguez Décision partagée EliteXC: Street certified 2008-02-1616 février 2008 3 5:00 Miami, Floride, États-Unis
Victoire 9-1 Drapeau des États-Unis Jonathan Wiezorek Soumission (étranglement arrière) EliteXC: Renegade 2007-11-1010 novembre 2007 1 3:12 Corpus Christi, Texas, États-Unis
Victoire 8-1 Drapeau des États-Unis Wesley Correira TKO (coups de poing) EliteXC: Destiny 2007-02-1010 février 2007 1 3:49 Southaven, Mississippi, États-Unis
Défaite 7-1 Drapeau des États-Unis Eric Pele TKO (coups de poing) BodogFight: USA vs. Russia 2006-12-022 décembre 2006 1 2:40 Vancouver, Colombie-Britannique, Canada
Victoire 7-0 Drapeau de la Russie Georgy Kaysinov KO (coups de poing) K-1 Hero's 7 2006-10-099 octobre 2006 1 1:08 Yokohama, Japon
Victoire 6-0 Drapeau des États-Unis Tom Erikson TKO (coups de poing) K-1 Hero's 5 2006-05-033 mai 2006 1 2:49 Tokyo, Japon
Victoire 5-0 Drapeau de la Lituanie Tadas Rimkevičius TKO (coups de poing) CWFC: Strikeforce 5 2006-03-2525 mars 2006 1 3:22 Coventry, Angleterre
Victoire 4-0 Drapeau des États-Unis Rubben Villareal TKO (coups de poing) CWFC: Strikeforce 4 2005-11-2626 novembre 2005 1 3:07 Coventry, Angleterre Remporte le titre poids super-lourds du Cage Warriors
Victoire 3-0 Drapeau du Brésil Rafael Carino TKO (arrêt du coin) Cage Rage 12: The real deal 2005-07-022 juillet 2005 1 2:55 Londres, Angleterre Remporte le titre poids lourds du Cage Rage
Victoire 2-0 Drapeau de la France Marcus Tchinda Soumission (coups de poing) CWFC: Strikeforce 2005-05-2121 mai 2005 1 3:03 Coventry, Angleterre
Victoire 1-0 Drapeau de la Géorgie Tengiz Tedoradze TKO (coups de poing) UKMMAC 10: Slugfest 2005-03-066 mars 2005 1 0:48 Colchester, Angleterre

[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Palmarès en MMA d'Antonio Silva », sur Sherdog.
  2. (en) « Résultats UFC 160 », sur Nevada State Athletic Commission (consulté le 29 novembre 2013).
  3. http://mmanouvelles.com/2013/12/06/ufn-33-hunt-vs-bigfoot-les-resultats
  4. http://mma-manifesto.com/ufc-fighter-salary-database/salary-main/ufc-fight-night-hunt-vs-bigfoot-fighter-salaries.html
  5. « UFC Fight Night 33 ‘Les Bonus’: ‘Shogun’, Hunt et ‘Bigfoot’ se méritent 50K$ », sur MMA Nouvelles,‎ (consulté le 13 janvier 2014).
  6. « UFN 33: Antionio ‘Bigfoot’ Silva a échoué un test antidopage, il perd son boni de 50K$ », sur MMA Nouvelles,‎ (consulté le 13 janvier 2014).
  7. http://mmanouvelles.com/2014/02/27/la-commission-athletique-du-nevada-vient-de-bannir-les-trt-lufc-fera-de-meme/
  8. http://mmanouvelles.com/2014/07/03/bigfoot-silva-vs-andrei-arlovski-annonce-13-septembre-au-bresil/
  9. http://mmanouvelles.com/2014/09/13/ufc-fight-night-51-bigfoot-vs-arlovski-2-les-resultats/
  10. http://mmanouvelles.com/2014/09/24/operation-reussie-antonio-bigfoot-silva/
  11. http://mmanouvelles.com/2014/11/12/frank-mir-affrontera-antonio-bigfoot-silva-28-fevrier-lufc-184/
  12. http://mmanouvelles.com/2015/01/07/ufc-fight-night-61-glover-teixeira-est-blesse-bigfoot-silva-et-frank-mir-saffronteront-lors-du-combat-principal/
  13. http://mmanouvelles.com/2015/02/23/ufc-fight-night-61-frank-mir-assomme-antonio-bigfoot-silva-au-1er-round-video/
  14. http://mmanouvelles.com/2015/02/22/ufc-fight-night-61-bigfoot-vs-mir-les-resultats/

Lien externe[modifier | modifier le code]