Antonio Pascual de Borbón

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Antonio Pascual de Bourbon (Caserta, 31 décembre 1755 - Saint-Laurent du Escorial, 20 avril 1817), infant de l'Espagne, fils de Carlos III et frère cadet de Carlos IV de l'Espagne et de Fernando IV de Naples.

Biographie[modifier | modifier le code]

Antonio Pascual Francisco Javier Juan Nepomuceno Angel Raimundo Silvestre est né dans le Palais d'Acquaviva à Caserta, où résidait la famille royale avant de la construction du Palais Royal de Caserta. Ce bon infant a été le plus intelligent et le plus laborieux des fils de Carlos III, après son défunt frère Gabriel, , très dévoué aux arts. Il avait une étonnante ressemblance physique avec son frère Carlos IV.

Mariage[modifier | modifier le code]

Il s'est marié avec sa nièce María Amalia de Bourbon le 25 août 1795, de laquelle il n'a pas eu fils, veuf trois ans plus tard.

Époque napoléonienne[modifier | modifier le code]

Il a été partisan du prince Fernando, et détestait le favori de Carlos IV, Manuel Godoy.

Il a dirigé la Junte Suprême du Gouvernement, par désignation de Fernando VII, alors que celui-ci accourait au rendez-vous comminatoire de Napoléon à Bayone, avec pour but de s'entendre avec les troupes françaises et chercher la bonne harmonie.[1]

Pendant la guerre de l'Indépendance, il a partagé son emprisonnement avec la famille royale à Valençay. De retour en Espagne, il a occupé de grandes charges officielles. Il a été toute sa vie un ferme partisan de l'absolutisme, et il rassemblait autour de lui le plus flamboyant du furieux parti réaliste.

Selon la récréation littéraire du personnage faite par Benito Pérez Galdós dans La cour de Carlos IV, roman appartenant aux Épisodes Nationaux, l'infant:

« acostumbraba a matar los ocios de la vida regia alternando los oficios de carpintero y encuadernador con el cultivo del arte de la zampoña (...) jamás vi fisonomía tan bonachona. Tenía costumbre de saludar con tanta solemnidad como cortesanía a cuantas personas le salían al paso (...) se habría confundido con (...) cualquier sacristán de parroquia. (...) Era, entre todos los individuos de la regia familia, el que me parecía de mejor carácter. Más tarde conocí cuánto me había equivocado al juzgarle como el más benévolo de los hombres.  »

Il a entrepris des œuvres dans la restauration du Real Sito de La Isabela, à Sacedón, submergée depuis 1955 par les eaux du barrage de Buendía.

Mandats et emplois[modifier | modifier le code]

Mandats[modifier | modifier le code]

Royaume de l'Espagne

Étrangères[modifier | modifier le code]

Emplois[modifier | modifier le code]

  • 1814 - 1817: Amiral général de l'Espagne et des Indes (Amériques).
  • Protecteur De la Junte Supérieure Gouvernementale de Chirurgie.

Ancêtres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Antonio Pascual de Borbón », sur biografiasyvidas.com
  2. (es) Antonio Benavides, Historia de las Órdenes de Caballería y de las condecoraciones Españolas, José Gil Dorregaray, (lire en ligne)
  3. « El infante Antonio Pascual de Borbón - Colección - Museo Nacional del Prado » (consulté en 12 de mayo de 2017)
  4. a et b Juan de A. Gijón Granados, La casa de Borbón y las órdenes militares durante el siglo SVIII (1700-1809) (thèse), Universidad Complutense de Madrid, (lire en ligne)
  5. (es) « Portada del Archivo Histórico Nacional », sur censoarchivos.mcu.es (consulté le 12 mai 2017)
  6. (es) « Portada del Archivo Histórico Nacional » (consulté le 12 mai 2017)
  7. Almanach royal... : exactement supputé sur le meridien de Paris... : où l'on marque les eclypses, le lever & le coucher du soleil, le mouvement de la lune, les jours de foires, le journal du palais, la demeure des messagers, le départ des couriers, le tarif des monnoies, & la liste des bureaux de Messieurs des finances et leurs départemens, avec ceux des Fermiers generaux, & autres particularitez, Imp. de Testu, (lire en ligne)
  8. (es) Ordine dei Cavalieri di San Gennaro et Borbone di Napoli casa, Institucion y estatutos de la Real Orden de San Genaro establecidos por la magestad de Carlos Borbon ... en el dia 3. del mes de Julio del año 1738, en la Real Ymprenta, (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :