Antonio Padovani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Padovani.

Antonio Corrado Padovani est un personnage récurrent de certains romans noirs de Frédéric H. Fajardie.

Au fil des ans, ce fin limier de la police criminelle évolue dans sa carrière (commissaire, puis commissaire principal, puis commissaire divisionnaire) mais aussi dans sa sensibilité et sa perception de la société française.

La « saga Padovani »[modifier | modifier le code]

Annoncé dans un entretien publié sur le site de Frédéric H. Fajardie, un 7e roman avec cette joyeuse équipe était prévu pour 2008. À la suite du décès de Frédéric H. Fajardie, le 1er mai 2008, ce roman - le dernier de l'auteur - restera inachevé[1].

Apparitions[modifier | modifier le code]

  • Quelques jours (nouvelle)
  • Des cultures en harmonie (nouvelle)
  • Les aventures de Château-Trompette (collection « Jeunesse »)
  • Sous la Lune d'argent (collection « Jeunesse »)

Références[modifier | modifier le code]

Padovani n'apparaît pas dans les titres suivants, mais y fait référence ou y est cité par les autres personnages qui le connaissent et, pour certains, l'apprécient.

Autres personnages récurrents[modifier | modifier le code]

  • Fournier, dit « Hautes-Études », commissaire-stagiaire, puis commissaire, puis commissaire principal.
  • Primerose, brigadier ensuite promu inspecteur
  • « Tonton », commissaire principal, puis divisionnaire, qui saura opportunément se placer conseiller du Ministre de l'Intérieur
  • Nollet, commissaire divisionnaire puis Directeur de la Police Nationale
  • « Le Duck »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jérome F. Goudeau

Sources[modifier | modifier le code]