Antonio Núñez Jiménez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Antonio Núñez Jiménez
CheLaCoubreMarch.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
La HavaneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Parti politique
Distinctions

Antonio Núñez Jiménez (né le à Alquízar, à Cuba, et mort le (à 75 ans) à La Havane) est un révolutionnaire, anthropologue et géographe cubain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Travail universitaire[modifier | modifier le code]

Titulaire d'un doctorat de l'Université de La Havane (1950) puis de l'Université Lomonosov de Moscou, Antonio Núñez Jiménez explora plusieurs grottes méconnues de l'île de Cuba, découvrant notamment un tumulus taïno dans la province de Camagüey (1956)[1].

Son nom a été donné à l'Institut supérieur minier métallurgique de Moa (province de Holguin) et à l'École nationale de spéléologie (province de Pinar del Río).

Engagement politique[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1950, Antonio Núñez Jiménez s'engagea avec les forces rebelles de Fidel Castro et participa à la Révolution cubaine avec le grade de capitaine. Après la chute de Fulgencio Batista, il occupa plusieurs postes importants, dont ceux de directeur de l'Institut national de la réforme agraire, de président de l'Académie des sciences et d'ambassadeur de Cuba au Pérou. Il succéda aussi à Che Guevara à la tête de la Banque nationale de Cuba[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Antonio Núñez Jiménez est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages, parmi lesquels :

  • Geografía de Cuba (1954)
  • El libro de piedra de Toro Muerto (1986)
  • The Journey of the Havana Cigar (1995)

Fondation Antonio Núñez Jiménez[modifier | modifier le code]

Le nom d'Antonio Núñez Jiménez a aussi été donné à une fondation culturelle et scientifique non-gouvernementale œuvrant pour la protection de l'environnement dans sa relation avec la culture et la société[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]