Antonio Gallego

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Antonio Gallego, né à Villennes-sur-Seine (Yvelines)[1], est un peintre et plasticien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Durant les années 1980, Antonio Gallego participe au groupe Banlieue-Banlieue qui signe collectivement de nombreuses fresques éphémères peintes sur papier et collées sur les murs des villes[2].

Diplômé en 1988 de l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris, à partir de 1989, il édite sous la forme d’affiches les mots : « un arbre, un nu, un lundi, un ministre, un collaborateur… » qu'il colle sur les murs de Paris et de sa banlieue de façon anonyme. L’attrait de cet anonymat réside dans l’identification de l’action avant celle de l’auteur. L’action urbaine est conçue comme créatrice d’un art libre et public[3].

En 1996, le mot laisse place à l’image. À partir de ses photographies, il réalise des affiches tirées en sérigraphie : cabane dans les arbres, cachette souterraine, borie, yourte… Ces images collées sur les murs de la ville déclinent des matériaux de demeures ainsi que des usages et des modes de vie. Ces affichages produisent dans l’espace urbain des parasitages contextuels du sens[4].

Entre 2000 et 2006 suivront d’autres séries d’affiches : « Les déserts » et « Les rituels ordinaires ».

En 2008, il réalise une nouvelle série de cinq sérigraphies autour de « La ville imaginaire » à partir de maquettes d’architecture où il miniaturise des saynètes utopiques[5].

Artiste aux pratiques polyvalentes, Antonio Gallego travaille régulièrement en équipe sur des projets artistiques à participation dont le collectif aléatoire Tract’eur[6] qui, depuis 1995, invite sur une thématique des artistes à concevoir des tracts tirés chacun à mille exemplaires et les distribuent collectivement à la sortie des bouches de métro ou bien sur les marchés.

À La Force de l'art[7] qui se tient en 2006 au Grand Palais, pour répondre à l’invitation de Hou Hanru sur la question d’Un laboratoire sur un avenir incertain, il participe à la structure collaborative UN NOUS avec d’autres artistes et intervenants pour travailler en commun sur l’idée d’association et de coopération. Cette expérience "UN NOUS" est renouvelée lors de la Xème Biennale de Lyon en 2009.

Depuis 2003, il anime avec José Maria Gonzalez la revue de dessin Rouge Gorge, publication apériodique qui synthétise divers horizons du dessin contemporain[8].

Il est depuis septembre 2011 enseignant à l’École Nationale Supérieure d'Architecture de Strasbourg.

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Avec Banlieue-Banlieue, décors du film I Love You de Marco Ferreri
  • 1986 : Avec Banlieue-banlieue, « Galerie de nuit », théâtre Le Palace, Paris
  • 1994 : « Médiations », commissariat et publication de Elvan Zabunyan, Stockholm
  • 1994 : « Les voisins », musée des beaux-arts de Chartres
  • 1996 : « Monument & Modernité », espace Electra, Paris
  • 1997 : Biennale de Cetinje, invité par Bernard Marcadé, Monténégro
  • 1998 : Résidence en Mongolie, bourse de la mission de la Caisse des dépôts et consignations
  • 2000 : Résidence à l'Akademie Schloss Solitude, Stuttgart, Allemagne
  • 2001 : « Collective Distribution », galerie Argos et les Halles de Schaerbeek, Bruxelles
  • 2001 : Colloque Critique et Utopie, La Criée, Rennes
  • 2002 : Biennale de Gwangju, invité par Hou Hanru, Corée du Sud
  • 2004 : « Shake », Villa Arson, Nice
  • 2004 : « Re : Location », OK Centrum, Linz, Autriche
  • 2006 : Biennale de Shenzhen, Hexiang Migart Museum, Chine
  • 2006 : La Force de l'art #1, projet UN NOUS, invité par Hou Hanru Grand-Palais, Paris
  • 2007 : Participation au M.U.R.
  • 2008 : « Zone urbaine partagée », biennale Art Grandeur Nature en Seine Saint-Denis
  • 2009 : 10e biennale de Lyon, projet UN NOUS,commissaire Hou Hanru, La Sucrière et musée d'art contemporain de Lyon
  • 2009 : La Force de l'art #2, les Virtuels, Grand-Palais, Paris
  • 2010 : Festival Bonjour India, Culturesfrance, Chennai, Inde
  • 2010 : « Les promesses du passé », vidéo galerie des Locataires, Centre Pompidou, Paris
  • 2010 : Festival international de l'affiche et du graphisme de Chaumont
  • 2011 : Fondation Kiçik Qalart avec L’Institut Français de Bakou, Azerbaïdjan
  • 2012 : "Tracts", Université Rennes II
  • 2013 : Rouen impressionnée
  • 2013 : Strasbourg : Mythopolis, au Syndicat Potentiel
  • 2013 : Esthétique du livre d'artiste. FRAC. PACA
  • 2014 : "Fresh Winds", Gardur, Islande
  • 2014 : Institut Français de Fukuoka, Japon
  • 2014 : Not one tree. Musée du saké, Nagano, Japon
  • 2015 : UN NOUS. La Mostra de Givors - XIIIe. Biennale de Lyon "Veduta".
  • 2016 : 4e.Biennale de Yakoutsk. République de Sakha (Confédération de Russie)

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit[1]
  • Revue Flash Art n°11, article de Ida Biard sur Banlieue-banlieue, 1986
  • La Ville 2, publication de la galerie Art'O dirigé par Bernard Rousseaux, texte de Elvan Zabunyan, Aubervilliers, 1991
  • Revue Art Press n°192, 1994
  • Médiations, publication, texte de Elvan Zabunyan, Stockholm, 1994
  • Monument & modernité à Paris : art, espace public et enjeux de mémoire 1891-1996, collectif, texte de Elvan Zabunyan, éditions Paris Musées, 1996
  • Antoine Gallet et Robert Martin, texte de Elvan Zabunyan, deux publications sur le multiple d'artiste, centre d'art contemporain de Rueil-Malmaison, 1997
  • A ciel ouvert - L'art contemporain à l'échelle du paysage, de Christophe Domino, éditions Scala, 1999
  • Les valeurs de l’art - Entre marché et institutions - Revue Mouvements n°17, éditions La Découverte, 2001
  • Œuvre et lieu, de A.M. Charbonneaux et N. Hillaire, éditions Flammarion, 2002
  • Un art contextuel, Paul Ardenne, éditions Flammarion, 2002
  • Copyleft : revue n°B d'Allotopie, collectif, éditions Incertain sens, 2003
  • Art Grandeur Nature, éditions Synesthésie, 2004
  • Le Paris des maisons - Objets trouvés, de Luc Baboulet, éditions Picard, 2004
  • Notes sur la nature... la cabane et quelques autres choses, de Gilles A. Tiberghien, éditions du Félin, 2005
  • Nouveaux Paris : la ville et ses possibles, de Nicolas Michelin, éditions du Pavillon de l'Arsenal, 2005
  • Korean-Eyesed: Korea Through the Eyes of 12 Foreign Artists, de Benjamin Joinau, Séoul, WHP Press, 2005
  • In situ, de Stéphanie Lemoine et Julien Terral, éditions Alternatives, 2005
  • Regarder, raconter, penser, conserver, d’Anne Moeglin-Delcroix, Edizioni Casa del Mantegna & Corraini, Mantoue, 2005
  • Sur le Livre d’Artiste, articles et écrits de circonstances, 1981-2005, d’Anne Moeglin-Delcroix, éditions Le Mot et le Reste, 2006
  • Avis - Propos sur l'architecture, la ville, l'environnement, de Nicolas Michelin, éditions Archibooks, 2006
  • Zones Urbaines Partagées, éditions Synesthésie, 2008
  • Nouvelle revue d’esthétique, n°1, éditions PUF, 2008
  • Revues d’artistes, une sélection, de Marie Boivent, coéditions Arcade, Lendroit Galerie et Éditions Provisoires, 2008
  • Livraison n°11, Multiples et autres multiples, éditions Rhinocéros, 2009
  • Le spectacle du quotidien, 10e biennale de Lyon, texte de Hou Hanru, éditions Les presses du réel, 2009
  • Revue La Stadda n°17, 2010. Print Quartely, USA, 2010. Editer l’art, Leshek Brogowski. Les éditions de la Transparence, 2010
  • Revue Roven n°3. Invitation revue Rouge Gorge, 2010
  • Multitudes, n° 42, « Éloge de la flibuste », Ariel Kyrou, Éditions Amsterdam, automne 2010
  • Artivisme, de Stéphanie Lemoine et Samira Ouardi, éditions Alternatives, 2010
  • Revue Collection, n°2, 2011
  • Revue Urbanisme, n°380, sept/oct, 2011
  • Tract'eurs, anthologie, éditions Incertain sens, 2012
  • L'art se rue 2, texte de Karen Brunel-Lafargue, éditions H'artpon, 2013
  • Rouge Gorge, 10 ans de dessin, éditions H'artpon, 2014
  • Esthétique du don, Revue d'études esthétiques, Figures de l'art N°28, éditions Presse de l'Université - Puppa, 2015
  • Banlieue-Banlieue. Pionniers de l'art urbain, éditions H'artpon, 2017.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Gallego, Antonio (born 1956), Painter, intervention artist », entrée du Dictionnaire Bénézit référencée dans la base Oxford Index.
  2. Revue Flash Art, n° 11, 1986.
  3. Monument & modernité à Paris : art, espace public et enjeux de mémoire 1891-1996, collectif, éditions Paris Musées, 1996.
  4. Un art contextuel, Paul Ardenne, éditions Flammarion, 2002.
  5. Le Spectacle du quotidien, catalogue de la 10e biennale de Lyon, éditions Les presses du réel, 2009.
  6. (fr) Antonio Gallego, « Tract’eur », sur robertomartinez.fr (consulté le 14 février 2010)
  7. Ministère de la Culture et de la Communication : dossier de presse La Force de l'art 2006
  8. « Le dessin prolifère en gommant ses frontières », Philippe Dagen, Le Monde, 21 avril 2005.