Antonio Fargas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antonio Fargas en 2012
Antonio Fargas en 2012
Antonio Fargas
Naissance (69 ans)
New York, (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Acteur
Films notables Huggy Les bons tuyaux, Starsky et Hutch (1975-1979) ; Doc, Tout le monde déteste Chris (2005-2009)

Antonio Fargas est un acteur américain, né le à New York (États-Unis). Il est essentiellement connu pour les rôles de Huggy les bons tuyaux dans Starsky et Hutch (1975-79) et Doc dans Tout le monde déteste Chris (2005-09).

Biographie[modifier | modifier le code]

Antonio Fargas vient d'une famille de onze enfants, et est né à New York d'un père portoricain et d'une mère trinidadienne. Son père a travaillé comme éboueur.

Antonio vit à Las Vegas avec son épouse Sandy. Son fils, Justin Fargas, a joué pendant sept ans pour l'équipe professionnelle de football américain des Oakland Raiders de la NFL. Son beau-fils, Matthew E. Chausse, est producteur pour le cinéma.

Carrière[modifier | modifier le code]

Antonio débute au théâtre dans les années 1960. Il s'illustre en particulier à Broadway dans The Great White Hope (où, à 20 ans, il incarne un homme de 80 ans), et dans une tournée européenne de The Amen Corner.

Dans les années 1970, il est l'un des piliers du cinéma blaxploitation, avec un petit rôle dans Les Nuits rouges de Harlem (Shaft), puis des rôles majeurs dans Dynamite Jones (Cleopatra Jones), Foxy Brown et Car Wash notamment. Il fait également des apparitions mémorables dans des films à succès comme Meurtres dans la 110e rue ou La Petite (Pretty Baby) de Louis Malle.

La série télévisée Starsky et Hutch lui apporte une reconnaissance internationale. Il est Huggy Bear ("Huggy les bons tuyaux"), l'informateur des deux policiers, personnage secondaire qui devient peu à peu indispensable à la série.

Antonio Fargas est resté très actif après Starsky et Hutch. Il n'hésite pas à jouer des rôles difficiles de drogués, proxénètes, travestis, etc. Ses performances dans La Putain et Borrower sont particulièrement saluées par la critique. Il devient aussi un spécialiste des caméos, en marquant de son empreinte des films où il n'a qu'une ou deux scènes. Comme un clin d'œil à ses premiers rôles, il fait une apparition très remarquée dans le film parodique de blaxploitation I'm Gonna Git You Sucka.

A la télévision, il tient un rôle régulier dans le soap All My Children, très populaire aux États-Unis. On le retrouve aussi en "guest star" de séries comme Deux flics à Miami, MacGyver, Le Prince de Bel-Air, Numbers ou encore Lie to Me. En 2005, Chris Rock l'engage pour un épisode de la sitcom Tout le monde déteste Chris. Il y restera finalement pendant quatre ans, dans le rôle de Doc, le patron et confident du jeune héros. Le succès de la série lui apporte une nouvelle génération de fans.

Antonio Fargas mène également une carrière très prolifique au théâtre, avec une trentaine de pièces, notamment à Broadway, à Londres, et pour le New York Shakespeare Festival (Shakespeare in the Park).

Entre 2012 et 2014, il a tenu des rôles majeurs dans les films Stealing Las Vegas, Silver Bells et Snakehead Swamp, ainsi que dans les pièces Blues Brothers et Miss Daisy et son chauffeur.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Passionné de musique, Antonio Fargas se produit depuis 2012 avec le groupe de blues/jazz/calypso The New Jump Blues.

Le groupe argentin Babasónicos lui rend hommage dans une chanson qui s'intitule Antonio Fargas dans l'album Vórtice Marxista.

Il est également apparu en guest dans des clips des Backstreet Boys et de Snoop Dogg.

En juin 2015, l'auteur français Patrick Loubatière lui consacre un ouvrage, Antonio Fargas Forever.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

2015 - Antonio Fargas Forever, de Patrick Loubatière (juin 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]