Antonio Correr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antonio Correr
Image illustrative de l'article Antonio Correr
Antonio Correr Madonna dell'Orto
Biographie
Naissance
Venise Drapeau de la République de Venise République de Venise
Décès
Padoue Drapeau de la République de Venise République de Venise
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Grégoire XII
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Pietro in Vinculi
Cardinal-évêque de Porto e Santa Rufina
Cardinal-évêque d' Ostia e Velletri
Évêque de l’Église catholique
Doyen du Collège des cardinaux
Administrateur de Cittanova
Camerlingue de la Sainte Église
Administrateur d'Asolo
Patriarche latin de Constantinople
Évêque de Bologne
Évêque de Modon
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Antonio Correr, le cardinal de Bologne (né à Venise, Italie, alors dans la république de Venise, le 15 juillet 1359 et mort à Padoue le ), est un cardinal italien du XVe siècle. Il est le fils de Filippo Correr, frère du pape Grégoire XII et un cousin du pape Eugène IV. Correr est un des fondateurs des augustins chanoines réguliers de S. Giorgio in Alga à Venise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Antonio Correr est doyen de Corone. En 1405 il est nommé évêque de Modon et transféré en 1407 à Bologne. Il est entravé à prendre possession de son diocèse par le cardinal legate Baldassare Cossa, le futur antipape Jean XXIII, qui considère le pape Grégoire XII comme illégitime. Correr est administrateur apostolique d'Asolo en 1408-1410 et patriarche latin de Constantinople en 1408-1409 en succession de son oncle.

Le pape Grégoire XII le crée cardinal lors du consistoire du . Le cardinal Correr est nommé légat apostolique en Allemagne et en Flandre en 1408 et camerlingue de la Sainte Église en 1412. En 1420-1421 il est administrateur de Cittanova.

Il est nommé légat en Pérouse, abbé commendataire de S. Angelo à Vérone, abbé commendataire des abbayes de S. Zeno à Vérone et de S. Giovanni di Verdara à Padoue. Correr est encore doyen du Collège des cardinaux et administrateur de Rimini en 1435 et administrateur de Cervia en 1435-1440. En 1438 il est nommé grand pénitencier.

Correr ne participe ni au concile de Pise, ni au conclaves de 1409, lors duquel les antipapes Alexandre V et Jean XXIII sont élus. Il participe au concile de Constance et aux conclaves de 1417 (élection de Martin V) et de 1431 (élection d'Eugène IV)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]