Antonio Corazzi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un architecte image illustrant italien image illustrant la Pologne
Cet article est une ébauche concernant un architecte italien et la Pologne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Antonio Corazzi (né le à Livourne et mort le à Florence) était un architecte italien, représentant du néoclassicisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1811, Antonio Corazzi étudie à l'Académie royale des Beaux-Arts de Florence.

En 1819, il part pour Varsovie, où il travaille jusqu'en 1847.

Après son retour en Italie, il devient membre de l'Accademia di Belle Arti de Florence.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

  • 1820 : Palais de Hołowczyc
  • 1823 : Palais Staszic
  • 1824 : Palais de Mostowscy
  • 1825 : Palais des Ministres
  • 1828 : L'édifice de la banque nationale de Pologne
  • 1833 : Grand Théâtre de Varsovie
  • 1836 : L'édifice du musée de Maria Konopnicka à Suwałki
  • 1837 : Palais de Rastawiecki à Dolhobycz
  • 1841 : Le monument des Loyalistes (qui n'existe plus).