Antonio Cisneros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Antonio Cisneros
Description de l'image Antoniocisneros.jpg.
Nom de naissance Antonio Alfonso Cisneros Campoy
Naissance
Lima, Drapeau du Pérou Pérou
Décès (à 69 ans)
Activité principale
écrivain, poète, essayiste
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Espagnol (Pérou)
Mouvement Génération de 60
Genres
Contes, nouvelles, poésies, essais

Antonio Alfonso Cisneros Campoy, né à Lima le et mort le [1], est un poète et écrivain péruvien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Antonio Cisneros suit ses études à l'université nationale principale de San Marcos et à l'université pontificale catholique du Pérou à Lima entre 1960 et 1965. Il obtient un doctorat de lettres en 1974. Il a trois fils et cinq petits-enfants.

Il appartient à la « Génération de 60 (es) », ensemble d'artistes marquant la littérature péruvienne des années 1960. Il est considéré comme le plus connu des poètes péruvien de ce groupe[réf. nécessaire].

Il a enseigné dans de nombreuses universités péruviennes, mais aussi américaines et européennes. Il a animé des émissions radiophoniques et télévisées, et a écrit de nombreux articles dans les revues. Il est actuellement directeur du Centre culturel Inca Garcilaso, pour le compte du Ministère péruvien des Affaires étrangères.

Style et notoriété[modifier | modifier le code]

Les poèmes de Cisneros se caractérisent par de fréquentes références à son temps, tant concernant la littérature, la culture que le mode de vie, dont il se sert de base de réflexion. Il en tire un dans un style ironique des œuvres nombreuses et appréciées.

Ses poèmes sont traduits en quatorze langues, dont le chinois, le grec et le japonais.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Principales œuvres poétiques[modifier | modifier le code]

  • Destierro (1961)
  • David (1962)
  • Comentarios reales de Antonio Cisneros (1964) - prix national de poésie
  • David, traduit en français par Emmanuel Hocquard et Raquel, 13 gouaches originales de Raquel, Orange Export Ltd. (1969)
  • Canto ceremonial contra un oso hormiguero (1968) - prix Casa de las Américas ; traduit en français sous le titre Chant cérémonial contre un tamanoir (traduction Emmanuel Hocquard en collaboration avec Raquel), éditions Unes, 1989
  • Agua que no has de beber (1971)
  • Como higuera en una campo de golf (1972)
  • El libro de Dios y de los húngaros (1978)
  • Crónicas del Niño Jesús de Chilca (1981) - prix Rubén Darío
  • Agua que no has de beber y otros cantos (1984)
  • Monólogo de la casta Susana y otros poemas (1986)
  • Por la noche los Gators (1988)
  • Poesía, una historia de locos (1989)
  • Materais de lectura (1989)
  • Propios como ajenos (1989 ; 1991 ; 2007)
  • Drácula de Bram Stoker y otros poemas (1991)
  • Las inmensas preguntas celestes (1992) ; traduit en français sous le titre Les Grandes Questions célestes (traduction Emmanuel Hocquard en collaboration avec Raquel)
  • Poesía réunida (1996)
  • Postales Para Lima (1991)
  • Poesía (3 volumes) (2001)
  • Comentarios recalés (2003)
  • Como un carbón prendido entre la niebla (2007)
  • Un Crucero a las Islas Galápagos (2005 ; 2007)
  • A cada quien su animal (2008)
  • El caballo sin libertador (2009)

Principales œuvres en prose[modifier | modifier le code]

  • El arte de envolver pescado (1990)
  • El libro del buen salvateur (1995 ; 1997)
  • El diente del Parnaso (manjares y menjunjes del letrado peruano) (2000)
  • Ciudades en el tiempo (crónicas de viage) (2001)
  • Cuentos idiotas (para chicos con buenas notas) (2002)
  • Los viajes del buen salvaje (crónicas) (2008)

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]