Antonio Altarriba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Antonio Altarriba
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Genres artistiques
Site web
Distinctions
Q2759100 ()
Prix national de la bande dessinée ()
Grand-prix du Salón del Cómic (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Antonio Altarriba Ordóñez (Saragosse, Espagne, 1952) est un essayiste, romancier, critique et scénariste de bande dessinée et de télévision espagnol, également professeur de littérature française à l'université du Pays basque[1],[2],[3],[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

En France, il s'est surtout fait connaître pour sa bande dessinée L’Art de voler [5](El arte de volar), illustrée par Kim, publiée en 2009, roman graphique biographique racontant la vie de son père, sur fond des crises et de l'histoire de l'Espagne et de l'Europe du XXe siècle. En 2010, l'ouvrage obtient le Prix national de la bande dessinée.

En 2015, il est couronné du Grand prix de la critique pour son album Moi, assassin, illustré par Keko.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Antonio Altarriba au Festival d'Angoulême 2015.
  • L’Art de voler, Paris, Denoël, coll « Denoël Graphic », 2009
    Scénario : Antonio Altarriba - Dessin : Kim - trad. de El arte de volar, par Alexandra Carrasco, (ISBN 978-2-207-10972-4)
Prix national de la bande dessinée 2010
  • Moi, assassin, Paris, Denoël, coll « Denoël Graphic », 2014
    Scénario : Antonio Altarriba - Dessin : Keko - (ISBN 978-2-207-11688-3).
Grand prix de la critique 2015[6]
Keko et Antonio Altarriba à Toulouse - Médiathèque Grand M pour une rencontre autour de "Moi, assassin" le 6 octobre 2015


Bibliographie[modifier | modifier le code]

Il a publié de nombreux ouvrages[7],[8], dont :

Publié en espagnol[modifier | modifier le code]

  • Sobre literatura potencial (1987) avec Antonio Altarriba comme Éditeur scientifique
  • Cuerpos entretejidos (1996)
  • Sexo, pecados y medio (2001)
  • La España del tebeo : la historieta española de 1940 a 2000,
  • La paradoja del libertino (2008)
  • El arte de volar (2009)
  • Maravilla en el país de las Alicias (2010)
  • Yo, asesino (2016)
  • El ala rota (2016)

Publié en français[modifier | modifier le code]

  • L'art de voler (2011)
  • Moi, assassin (2014)
  • Ombres d'été (2015) avec Antonio Altarriba comme Préfacier
  • L'aile brisée (2016)
  • Moi, fou, [dessin de] Keko ; traduit de l'espagnol par Alexandra Carrasco, Denoël, 2018

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Manuel Darias (13/06/2010). Diario de Avisos da a conocer los XXXIII Premios Historieta, Diario de Avisos.
  2. Philippe MAGNERON, « Altarriba, Antonio - Bibliographie, BD, photo, biographie », sur www.bedetheque.com (consulté le 1er juin 2020)
  3. « antonio altarriba - neuviemeart2.0 », sur neuviemeart.citebd.org (consulté le 1er juin 2020)
  4. (es) « Antonio Altarriba », sur Antonio Altarriba (consulté le 1er juin 2020)
  5. « L’ Art de voler » (consulté le 1er juin 2020)
  6. « Grands Prix de la Critique », sur acbd.fr (consulté le 12 mars 2015).
  7. « Antonio Altarriba », sur data.bnf.fr (consulté le 1er juin 2020)
  8. « Livres de Antonio Altarriba. - Babelio.com », sur www.babelio.com (consulté le 1er juin 2020)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]