Antonino Diana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Antonino Diana
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Autres informations
Religion

Antonino Diana (1586 - , 1663), était un théologien catholique versé dans la morale.

Diana était né dans une famille noble de Palerme, en Sicile. Célèbre casuiste, il fut consulteur du Saint-Office du Royaume de Sicile et examinateur des évêques sous Urbain VIII, Innocent X et Alexandre VII.

Durement attaqué par Pascal dans Les Provinciales, notamment pour sa fameuse légitimation des duels, Diana lui-même prétendait qu’en règle générale entre deux opinions ses solutions suivaient la plus douce. Sur le frontispice de ses Resolutiones Morales[1] la légende non ferro sed ligno entoure une croix. Il jouit d'une grande réputation en son temps mais Alphonse de Liguori estimait qu’il était allé trop loin dans la direction du laxisme. Il mourut à Rome en 1663. Selon Bernard Quilliet, il offre « l’exemple peut-être extrême où probabilisme, casuistique et laxisme offrent d’incroyables ressources en solutions apaisantes et faciles[2] ».

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il en fut tiré à Palerme douze livres de 1629 à 1656 et ils furent réimprimés à Lyon en 1667 sous le titre de Diana coordinatus. Il en parut de nombreux abrégés.
  2. L'acharnement théologique : Histoire de la grâce en Occident (IIIe-XXIe siècle), Fayard, 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]