Antonin Nantel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antonin Nantel
Antonin Nantel.png

Antonin Nantel

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
Nationalité
Activité
Fratrie

Antonin Nantel (16 septembre 1839 - 29 juillet 1929) est un écrivain, journaliste, professeur et prêtre catholique canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Saint-Jérôme, il fait ses études au collège de Sainte-Thérèse, où il reçoit son diplôme en 1859. Il a pour compagnons d'études dans son cheminement scolaire le juge Adolphe-Basile Routhier et l'avocat Laurent-Olivier David.

À la fin de son cours classique, il prend la soutane en 1859 et reçut l'ordre en 1862. Il est préfet des études de Sainte-Thérèse de 1862 à 1870, puis assume la présidence de l'institut.

Nantel a aussi écrit plusieurs ouvrages de poésie. En 1880, il est maître ès arts à l'Université Laval, puis il devient chanoine honoraire à l'Université de Montréal en 1894. Il avait présidé à l'inauguration du nouveau collège de Sainte-Thérèse en 1883.

En tout, il aura occupé une place importante dans le milieu enseignant pendant plus de soixante-sept ans, jusqu'en 1929, un fait remarquable dans l'histoire de l'éducation au Canada. Homme très pieux, il observait d'être toujours présent à la chapelle à la première heure du matin.

Il est décédé le 29 juillet 1929 à l'âge de quatre-vingt-dix ans dans la petite ville de Sainte-Thérèse. Son neveu l'avocat Joseph-Alphonse Beaulieu a publié le recueil de ses mémoires en 1928. L'abbé et historien Élie-Joseph-Arthur Auclair, l'un de ses anciens étudiants, lui a rédigé une élogieuse notice biographique en 1933.

Le journaliste et député Guillaume-Alphonse Nantel était son frère.

Œuvres et périodiques[modifier | modifier le code]

  • Petites Fleurs de poésie, 1868
  • Fleurs de la poésie canadienne, 1869
  • Petite Géographie des écoles canadiennes, 1871
  • La Parole humaine, 1878
  • Revue canadienne
  • Annale thérésienne

Liens externes[modifier | modifier le code]