Antoni Gałecki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Antoni Gałecki
Image illustrative de l’article Antoni Gałecki
Biographie
Nationalité Drapeau : Pologne Polonais
Naissance
Lieu Łódź (Empire allemand)
Décès (à 52 ans)
Lieu Łódź
Taille 1,70 m (5 7)
Période pro. 1922-1939
Poste Défenseur
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1922-1939 Drapeau : Pologne ŁKS Łódź +400 (?)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1928-1938 Drapeau : Pologne Pologne 18 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Antoni Gałecki, né le à Łódź dans l'Empire allemand et mort dans la même ville le , à cinquante-deux ans, est un footballeur polonais. Il a occupé durant sa carrière le poste de défenseur au ŁKS Łódź.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marque l'histoire de son club[modifier | modifier le code]

Antoni Gałecki, né à Łódź, ne se pose pas de problème pour jouer au football, et choisit naturellement le ŁKS Łódź. Passé professionnel en 1922, il met un peu de temps avant de gagner sa place sur le terrain, et devient le leader de la défense en 1926. Il accumule les matches en première division, et devient même capitaine de l'équipe.

Le , il fait ses débuts à Prague avec l'équipe nationale contre la Tchécoslovaquie. Il disparaît ensuite un peu de la sélection, mais redevient un joueur clé de la Pologne aux côtés du capitaine Władysław Szczepaniak, et est appelé par Józef Kałuża pour les Jeux olympiques de 1936, en Allemagne. Passant le premier tour puis les quarts de finale, la Pologne échoue finalement aux portes de la finale, et termine le tournoi à la quatrième place. Durant ces Jeux, Antoni Gałecki joue tous les matches, sans marquer[1]. Il participe aussi à la Coupe du monde 1938 et au match mythique contre le Brésil.

Avec plus de quatre cents matches à son actif, Gałecki doit arrêter le football avec l'approche de la guerre[2].

Gałecki pendant la guerre[modifier | modifier le code]

Appelé au service militaire actif en août 1939, Antoni Gałecki intègre les rangs de l’armée polonaise, et combat lors de la campagne de Pologne, étant pilote d'escadron[3]. Fait prisonnier, il séjourne dans le camp de Eger en Hongrie, puis arrive à s’évader. Traversant la Yougoslavie et la Grèce, il atteint la Palestine, et repart se battre sous l’uniforme polonais à Tobrouk et au Mont Cassin[2]. Après la guerre, il enseigne à l'école des pilotes au centre de l'armée de terre en Italie, devient Lieutenant, puis retourne à Łódź.

Reconversion[modifier | modifier le code]

À partir de 1947, Gałecki trouve un travail dans un garage de la ville, puis devient entraîneur des jeunes dans son club de cœur, et au KS Boruta Zgierz[2]. Le , il décède à Łódź à l'âge de cinquante-deux ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Antoni Gałecki sur le site de la FIFA. Consulté le 2 juin 2010.
  2. a b et c (pl) Antoni Gałecki sur sportlodz.pl. Consulté le 2 juin 2010.
  3. La génération perdue du football polonais sur footnostalgie.free.fr, le 22 mai 2007.