Antonello de Saliba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Antonello de Saliba
Naissance
Décès
Activité
Lieu de travail
Fratrie
Parentèle

Antonello de Saliba ou Antonio da Saliba (Messine vers 1466 – vers 1535) est un peintre italien de la Renaissance.

Vierge adorant l'Enfant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Antonello de Saliba est né vers 1466 et il est le fils d'un beau-frère d'Antonello de Messine.

Avec son frère Pietro il est apprenti dans l'atelier d'Antonello da Messina dirigé après la mort du maître par son fils Jacobello. Sa formation est influencée par les œuvres d'Antonello[1].

On lui attribue une longue période de travail en Vénétie à la suite d'Antonello où il est probablement accompagné par son cousin Jacobello, justifiant ainsi les marques belliniennes présentes dans ses œuvres. Sa présence en Italie centrale est aussi envisagée car il présente aussi des marques melozziennes[1].

En 1497, il est de nouveau documenté à Messine où des documents et des œuvres signés en attestent l'activité pendant une quarantaine d'années.

Dans sa production plutôt discontinue, surtout dans la fin de sa période par la présence d'aides, on note des polyptyques réalisés avec la collaboration, pour les boiseries, de son père ciseleur, probablement déjà collaborateur d'Antonello de Messine[1].

Il meurt vers l'an 1535.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Antonio di Saliba » (voir la liste des auteurs).
  • (it) Felice Dell'Utri, Cento pittori siciliani del passata, inediti o poco conosciuti, Lussografica-Caltanissetta, 2009.
  • (de) Kindlers Malereilexikon, Kindler Verlag AG, Zürich 1964-1971.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Francesco Abbate, Storia dell'arte nell'Italia meridionale: Il Cinquecento, 2001 (ISBN 8879896539)
  2. Giovanna Nepi Sciré, La Peinture dans les Musées de Venise, Editions Place des Victoires, , 605 p. (ISBN 978-2-8099-0019-4), p. 132

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :