Anton Rooskens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anton Rooskens
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
AmsterdamVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Anton Rooskens, né le à Griendsveen et mort le à Amsterdam, est un peintre néerlandais. Il a été aussi professeur à l'école Don Boscoschool d'Amsterdam.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1948, il se rapproche du mouvement expérimental Experimentele Groep in Holland qui publie la revue Reflex[1], anticipant sur la revue Cobra (revue) qui allait paraître l'année suivante au Danemark, en Belgique, puis en Hollande[2]. Il est l'un des cofondateurs du mouvement CoBrA avec (entre autres) ses compatriotes Karel Appel et Corneille.

Style[modifier | modifier le code]

La peinture d'Anton Rooskens s'inspire largement de l'art primitif en particulier de l'art africain ainsi que du surréalisme intuitif de Joan Miró et d'André Masson. Le jeu de couleurs et de formes de ses toiles a indéniablement fourni une contribution importante au mouvement CoBrA. Plus tard il incorpore de plus en plus de signes et de symboles magiques dans ses toiles, surtout après 1954 où il fait un voyage en Afrique centrale. Après cette période africaine, il entame une phase expressionniste où il réagit aux menaces de la crise de Cuba avec une peinture plus dynamique. Au milieu des années 1960, il revient à des compositions plus colorées et plus caractéristiques du mouvement CoBrA.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Willemijn Leonore Stokvis, Cobra: mouvement artistique international de la seconde après-guerre mondiale, Paris, Éditions Albin Michel, coll. « Les grands maîtres de l'art contemporain », , 128 p. (ISBN 978-2-221-05412-3)
  • Jean-Clarence Lambert, Cobra, un art libre, Paris, Chêne/Hachette, , 262 p. (ISBN 9782851083067)
  • Collectif Jean-Michel Place, Cobra 1948-1951, Paris, Jean-Michel Place, coll. « réimpressions des revues d'avant-garde », , 335 p. (ISBN 978-2858930432)
  • Collectif Cobra : singulier pluriel, Cobra : singulier pluriel, les œuvres collectives 1948 - 1995, Paris, coll. « References », , 83 p. (ISBN 978-2804602550) introduction de Pierre Descargues
  • Karen Kurczynski, The Art and Politics of Asger Jorn: The Avant-Garde Won't Give Up, Paris, Routledge, , 292 p. (ISBN 978-1409431978)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]