Anton Raaff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anton Raaff
Description de cette image, également commentée ci-après
Anton Raaff dans Idomeneo
Naissance
Gelsdorf près de Bonn
Décès (à 83 ans)
Munich
Activité principale Artiste lyrique
ténor
Style Opéra
Maîtres Antonio Bernacchi

Répertoire


Anton Raaff est un chanteur d'opéra allemand, né le à Gelsdorf près de Bonn, et décédé le à Munich.

Biographie[modifier | modifier le code]

Destiné à la prêtrise, il est remarqué par en 1736 par l'Électeur de Cologne qui le prend à son service et l'envoie à Bologne parfaire son chant auprès de Bernacchi. Il y rencontre le padre Martini dont il devient l'ami. Il débute sur scène en 1739 et pendant les années 1740-1752 se produit en Italie et en Allemagne auprès des princes qui le réclament. En 1755, il est appelé à la cour de Madrid par Farinelli, qu'il accompagne ensuite à Naples où il est adulé par le public.

Anton Raaff, portrait de Clemens August Josef Philippart (1751–1825)

En 1770, il est à Mannheim, puis l'année suivante à Paris où il fait la rencontre de Mozart. Même si ce dernier juge le style de Raaff périmé, Mozart est assez habile pour flatter l'illustre ténor (Raff a alors 66 ans) et les relations sont chaleureuses. De fait Raaff use de son influence auprès de l'Électeur qui commande à Mozart un opéra. Ce sera Idomeneo créé le au théâtre Cuvilliés de Munich[1] avec Raaff dans le rôle-titre.

Ce n'était pas un très bon acteur selon Métastase, mais Anton Raaff fut le meilleur ténor du milieu du XVIIIe siècle. Son apprentissage à l'école de Bernacchi lui avait donné un legato et un portamento poussé à la perfection, représentatif de l'opéra italien de l'époque, d'où cette espèce de complaisance dans le cantabile qui agaçait un peu Mozart.

Références[modifier | modifier le code]

  1. François-René Tranchefort, L'Opéra, Éditions du Seuil, , 634 p. (ISBN 2-02-006574-6), p. 94

Liens externes[modifier | modifier le code]