Antoinette Collin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Antoinette Collin
Nom de naissance Antoinette Collin
Nationalité Drapeau de la Belgique belge
Profession
Auteur de bande dessinée

Antoinette Collin est une auteure belge de bande dessinée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Antoinette Collin a été l'une des premières étudiantes à suivre les cours de bande dessinée créés en 1969 par Eddy Paape, et dispensés par celui-ci, à l'Institut Saint-Luc de Bruxelles. Elle réalise ensuite deux courts récits des Belles Histoires de l'Oncle Paul dans le magazine Spirou, sur scénario d'Octave Joly , L’Ambassadeur imprévu, publié dans le no 1810 du , et L’Héroïne de Longstone, publié dans le no 1815 du , avant de créer, sur un scénario de Jean-Marie Brouyère, la série de science-fiction psychédélique Les Naufragés de l'escalator, une version moderne d'Alice au pays des merveilles dans l'univers de la grande consommation, dont la publication débute dans le no 1860 de Spirou du . Après quatre récits complets et un récit de 44 planches, la série disparaît en 1975 sans avoir été publiée en album. Antoinette Collin réalise ensuite, toujours dans Spirou, sur scénario de Raoul Cauvin quelques gags de Christobald, un poussin philosophe qui découvre les mystères de la vie, entre 1976 et 1978, tout en dessinant encore quelques épisodes des Belles Histoires de l'Oncle Paul sur scénario d'Octave Joly, La Flibustière intrépide, publié dans le no 1961 du , Un volontaire ! Premier j’y vais, publié dans le no 1976 du et Un héros belge : Trésignies, publié dans le no 1977 du . Antoinette Collin disparaît ensuite du monde de la bande dessinée et n'a plus rien publié depuis lors[1],[2].

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Antoinette Collin », sur lambiek.net (consulté le 14 septembre 2020).
  2. http://www.bdoubliees.com/journalspirou/auteurs1/colin.htm

Liens externes[modifier | modifier le code]