Antoine Rohal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Antoine Rohal
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Œuvres principales
Monument aux fusillés de Châteaubriant

Antoine Rohal né en à Temesvár (Hongrie) et mort en 1978 est un sculpteur hongrois, naturalisé français en 1953.

Biographie[modifier | modifier le code]

timbre est-allemand illustré du monument de Chateaubriant
Timbre de RDA illustré du Monument de Chateaubriant.

Né en Hongrie, Antoine Rohal étudie à Dresde où il remporte un premier prix de sculpture[1], puis à Paris dans l'atelier d'Antoine Bourdelle.

Engagé dans l'Armée française pendant la Seconde Guerre mondiale, il participe à la Résistance sous l'Occupation[2].

Après guerre, il réalise des œuvres monumentales d’hommage à la Résistance. On lui doit notamment le Monument aux fusillés de Châteaubriant, haut de plus de cinq mètres, inauguré en 1950 à la carrière des Fusillés, représentant entre autres Guy Môquet.

Il expose au Salon des indépendants à partir de 1954.

Il abandonne ensuite la pierre pour le métal soudé[2] et applique cette technique pour le Monument à Gabriel Péri à Argenteuil, inauguré en 1964[3]. Il pratique la sculpture animalière et créé de nombreuses œuvres en plein air pour des groupes scolaires, entre autres au CES Jean-Baptise Clément de Colombes en 1972, avec une œuvre réalisée en collaboration avec le sculpteur André Del Debbio.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]