Antoine Michel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antoine Michel
Description de cette image, également commentée ci-après
Antoine Michel au Festival de Cannes 2016.
Naissance (39 ans)
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur
Films notables

À cause d'un garçon
L'Équilibre de la terreur
Le Nom des gens

Meurtres à Rocamadour
Séries notables Plus belle la vie
Site internet http://antoine-michel.com/

Antoine Michel est un acteur français né à Paris le .

Il a entre autres incarné le boxeur d’À cause d'un garçon, le djihadiste de L'Équilibre de la terreur et le psychopathe de Meurtres à Rocamadour.

Biographie[modifier | modifier le code]

Repéré par une photographe à l'âge de 5 ans, il commence par jouer dans des publicités, il en a notamment tournées sous les directions de David Lynch et de Mario Testino. À l'adolescence, il se passionne pour le théâtre et le jeu d'acteur, il suit plusieurs cours tout en commençant à sillonner la France avec de jeunes compagnies.

Il décroche son premier rôle important à la télévision en 2002 dans À cause d'un garçon de Fabrice Cazeneuve, il y joue le frère du héros, un jeune boxeur révolté. Après un petit rôle dans une série de TF1 avec Richard Berry Péril imminent, il tourne sous la direction de Paul Vecchiali dans le rôle de Philippe Dessaix dans Et + si @ff (en tout bien, tout bonheur).

En 2006, il tient un des rôles principaux de L'Équilibre de la terreur de Jean-Martial Lefranc, un thriller politique traitant du terrorisme, dans lequel il incarne un djihadiste.

En 2007 et 2008, il fait plusieurs voyages à New York ou il étudie la technique de jeu Meisner. Puis il apparaît dans les séries françaises Une famille formidable et Profilage mais aussi dans la série américaine Gossip Girl.

Au cinéma on l'aperçoit dans la comédie politique Le Nom des gens de Michel Leclerc et dans la comédie noire Poupoupidou de Gérald Hustache-Mathieu.

Entre deux tournages, il retrouve régulièrement les planches, il y joue du Edward Bond, du Peter Handke, du Robert Pinget, du Jean Cocteau, du Molière...

En 2011, il fait une tournée avec des humoristes à travers la France avec Quand je serai grand, je serai intermittent.

En 2012, il crée sur scène une comédie burlesque Xitation d'Emmanuel Darley, une comédie politico-sociale sur le Storytelling Nous créons la joie, fermez les volets de Hanna Lasserre et tourne La porte de Pierre, un film poétique et fantastique dans lequel il interprète Pierre, un jeune homme rêveur et bourré d'imagination.

2013 est l'année des tournages Piste noire un western social sous forme de comédie de Jalil Naciri dans lequel il incarne un moniteur de colo, En direct sur dans lequel il joue le présentateur vedette d'une émission télé, Dernier Recours d'Adeline Darraux où il joue un jeune homme en conflit avec sa mère et Meurtres à Rocamadour un thriller de Lionel Bailliu dans lequel il interprète un psychopathe et donne la réplique à Clémentine Célarié et Grégori Dérangère pour France 3.

En 2014, il est de retour sur les planches avec Quand Je serai grand, je serai prince charmant au théâtre des Feux de la rampe, une comédie jeune public complètement déjantée.

En 2015, il est au Festival d'Avignon (Théâtre du Forum) dans Quand Je serai grand, je serai prince charmant, il est également toujours sur les planches mais cette fois à Paris dans "Oscar in Love" dans lequel il campe le rôle de Gustave et il tourne "Shelburn" de Nicolas Guillou, un film sur un réseau de résistants dans lequel il incarne Raymond Labrosse, un espion canadien, c'est son premier personnage historique au cinéma.

En 2016, il apparaît dans la série culte de France 3, Plus belle la vie, dans le rôle de Cédric Watt et également dans la série de Canal +, Le bureau des Légendes.

En 2017, on le retrouve sur France 3 dans Agathe Koltès dans le rôle de Tristan Wichniak, le fils de Guy Wichniak interprété par Serge Riaboukine.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Longs métrages et téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]