Antoine Martin (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Antoine Martin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Antoine Martin (1955 - 5 avril 2021) est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans la province d'Alicante, Antoine Martin est traducteur et plasticien[1].

Auteur de plusieurs ouvrages, il a traduit Camilo José Cela, Manuel Chaves Nogales ou Juan Miguel Aguilera[1]. Il a présenté au Centre international de poésie Marseille des textes pour le théâtre et des « modelages »[1]. En 2008, il signe La Cape de Mandrake, un « recueil de nouvelles informé et cocasse », qui présente une focalisation interne du point de vue du protagoniste du récit, le taureau[1]. Ses apports à la littérature taurine, qui tiennent du « pathos », du « poncif » et de la « grandiloquence », ont permis à certains de le rapprocher d'un Gaston Chaissac ou d'un Frédéric Valabrègue[1].

Il meurt le [2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]