Antoine Le Roux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Antoine Le Roux
Image illustrative de l’article Antoine Le Roux
Pierre tombale d'Antoine Le Roux
Biographie
Ordre religieux Ordre de Saint-Benoît
Décès
Abbé de l'Église catholique
Abbé de Saint-Georges de Boscherville
Abbé de Fécamp
Autres fonctions
Fonction religieuse
Docteur en théologie
Aumônier de Fécamp

Antoine Le Roux († ) est un abbé de Fécamp et de Saint-Georges de Boscherville.

Biographie[modifier | modifier le code]

À la mort d'Antoine de La Haye, les moines élisent Antoine Le Roux, religieux et aumônier de l'abbaye. Le roi de France François Ier s'oppose à cette élection et nomme Antoine Bohier. Un procès vient les départager à la faveur de ce dernier. Comme compensation, il est nommé abbé de Saint-Georges de Boscherville[1].

En 1533, toujours aumônier de Fécamp, il fait réaliser à ses frais la grosse cloche de l'abbaye qui prend le nom de « Fécamp ». Elle pèse 12 500 livres[1].

Il meurt le . Il est inhumé devant le grand autel de l'abbatiale Saint-Georges de Boscherville. Sa dalle funéraire du premier quart du XVIe siècle en marbre est retrouvée lors d'une fouille en 1826. Il y est représenté sous un dais, coiffé d'une mitre et habillé d'une chasuble. Les quatre évangélistes sont aux angles. Elle est classée monuments historique au titre objet le [2].

Armoiries[modifier | modifier le code]

Ses armes sont de sable à la fasce d'argent chargée de 3 croix de sable, accompagnée de 3 molettes d'éperon d'or 2 et 1.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Antoine Le Roux de Lincy, Essai historique et littéraire sur l'Abbaye de Fécamp, Edouard frères, Rouen, 1840, p. 338.
  2. Notice no PM76001747, base Palissy, ministère français de la Culture.