Antoine Gauzy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Antoine Gauzy
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
Nationalité
Autres informations
Membre de
Bande à Bonnot (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Antoine Gauzy, né à Nîmes le , et mort à Viry-Châtillon le (à 83 ans), est un anarchiste illégaliste, membre de la bande à Bonnot, plus connu sous le surnom de Scipion.

Biographie[modifier | modifier le code]

Antoine Gauzy monte à Paris et fréquente Alfred Fromentin que l'on surnomme « le milliardaire anarchiste ». Il s'installe à Ivry-sur-Seine et devient soldeur. Il rencontre Pierre Cardi, né le en Corse.

Il vit avec une jeune Nîmoise de 24 ans, Anna Uni dite Nelly, et est père de deux enfants. Étienne Monier a travaillé chez lui comme commis. C'est ce dernier qui lui envoie Jules Bonnot, alors traqué par toutes les polices, mais sans lui révéler sa véritable identité. Le 24 avril 1912, le sous-directeur de la Sûreté, Jouin, est abattu par Bonnot lors d'une perquisition dans la boutique de Gauzy.

Il est arrêté chez lui à Ivry, molesté par la foule une foule hystérique et il arrive le visage tuméfié devant Guichard, le chef de la Sûreté[1]. Il est accusé d'avoir dissimulé à la police la présence de Bonnot chez lui, Gauzy dit avoir hébergé un compagnon dont il ignore le véritable nom. Passible de la peine de mort, il est jugé avec les survivants et complices de la bande.

Le 27 février 1913, Gauzy est condamné à 18 mois de prison et est libéré le 8 juillet 1913.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Antoine Gauzy sur ephemanar.net.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notices biographiques[modifier | modifier le code]