Antoine Ganyé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Antoine Ganyé
Biographie
Naissance (84 ans)
Sedjé (Bénin)
Ordination sacerdotale , par
Mgr Bernardin Gantin
Évêque de l'Église catholique
Ordination épiscopale , par
Mgr Bernardin Gantin
Dernier titre ou fonction Archevêque émérite de Cotonou
Archevêque de Cotonou
Évêque de Dassa-Zoumé

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Antoine Ganyé, né le à Sedjé (Bénin), est un prélat catholique béninois, évêque de Dassa-Zoumé de 1995 à 2010, archevêque de Cotonou entre 2010 et 2016, et archevêque émérite de Cotonou depuis .

Biographie[modifier | modifier le code]

Évêque de Dassa-Zoumé[modifier | modifier le code]

Il est ordonné prêtre le par Mgr Bernardin Gantin. Le , le pape Jean-Paul II le nomme évêque de Dassa-Zoumé. Il est alors consacré le suivant par le cardinal Bernardin Gantin, assisté de Mgrs Isidore de Souza et Lucien Monsi-Agboka, à la grotte Notre-Dame d'Arigbo.

Au cours de son épiscopat, il devient vice-président de la Conférence des évêques du Bénin et participe au synode pour l'Afrique en . Il axe lors son intervention sur la réconciliation en Afrique et déclare : « l'Église d'Afrique doit donc continuer d'annoncer la joyeuse nouvelle de la réconciliation et toujours proposer de la réaliser à travers les sacrements, notamment celui de la pénitence. Cette réconciliation par le sacrement de la Réconciliation est indispensable : elle est première et c'est d'elle que pour le chrétien, découle tout autre geste ou acte de réconciliation[1] ».

Archevêque de Cotonou[modifier | modifier le code]

En , il est nommé administrateur apostolique de l'archidiocèse de Cotonou, puis, le , le pape Benoît XVI l'en nomme archevêque. Il est installé le suivant.

Le , à l'occasion de ses 20 ans d'épiscopat, il rend grâce à Dieu en l’église Saint-Michel de Cotonou en présence de Mgrs Brian Udaïgwe, François Gnonhossou, Barthélemy Adoukonou, de plus de trois cents prêtres ainsi que du président Boni Yayi et du cardinal Robert Sarah qui le présente comme : « un exemple et un modèle de sainteté, un serviteur de Dieu et des hommes, un père et pasteur d’âme[2] ».

Le , sa démission pour limite d'âge est acceptée par le pape François qui nomme Roger Houngbédji pour lui succéder[3].

Distinction[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bénin : Mgr Antoine Ganyé archevêque de Cotonou », ZENIT,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. « Bénin : Archevêque de Cotonou, Mgr Antoine Ganyé a 20 ans d’épiscopat », Radio Vatican,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. (it) « Rinunce e Nomine [B0473] : Rinuncia dell’Arcivescovo di Cotonou (Benin) e nomina del successore », Bulletin quotidien, Bureau de presse du Saint-Siège, .
  4. Marcel Zoumènou, « Décoration de Mgr Antoine Ganyè : « Monsieur le Président, vous m’avez eu… » », sur lanouvelletribune.info, (consulté le ).