Antoine Ciosi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Antoine Ciosi
Description de cette image, également commentée ci-après
Antoine Ciosi en 2008
Informations générales
Naissance (89 ans)
Sorbo Ocagnano, Haute-Corse
Activité principale Chanteur
Genre musical Chanson corse
Chanson française
Années actives Depuis 1963
Labels Acropole
Barclay
Riviera
Président
Consul
Festival
Milan
Ricordu
Casa Éditions
Olivi

Antoine Ciosi est un chanteur corse, né le à Sorbo Ocagnano (Haute-Corse).

Il obtient le Premier prix du premier festival de la chanson corse à l'Olympia de Paris, en , pour l'interprétation de la chanson de Ghjuvanni Giocanti et Vincente Orsini, Paese spentu[1].

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un cultivateur de Sorbo-Ocognano aux idées avancées[2], Antoine Ciosi raconte sa jeunesse et l'occupation italo-allemande en Corse dans son livre Une odeur de figuier sauvage-Une enfance corse[3], document sur la Corse de l'avant-guerre et de l'avant tourisme.

Discographie[modifier | modifier le code]

1960[modifier | modifier le code]

  • Le Porte-croix, 1966

1970[modifier | modifier le code]

  • Cursichella, 1970
  • Corsica amata, 1972
  • Ricordi di Cursichella, 1973
  • Ritornu à u paese, 1974
  • Anima corsa, (Puesia), 1974
  • Le prisonnier 1975
  • Corsica nostra, 1975
  • Corsica sempre corsa, 1976
  • Musa di un populu, (poésies), 1977
  • Ver di casa, 1977
  • Corsica, 1978
  • Corsica ! Mamma cara, 1978
  • Cantu per un'isula ch'ùn si vole more, 1979
  • Canti pupulari di Corsica (avec Maryse Nicolai), 1979

1980[modifier | modifier le code]

  • Giuventù, 1980
  • Isula, 1981
  • Corsu, 1982
  • Kalliste, 1982
  • Nostalgia, 1983
  • 20 ans de Chansons Corses, (Live Olympia, ), 1985
  • Per tè, 1987
  • Mon village m'appelle, (Puesia), 1989
  • Canti di a libertà, 1989

1990[modifier | modifier le code]

  • Chante les frères Vincenti, 1991
  • Natale d'amore, 1993
  • Tempi d'amore, 1996
  • Cantiques, 1999

2000[modifier | modifier le code]

  • Ciosi 2000, 2000
  • Per tè, 2000, Natale d'Amore album comprenant Canzona à Pampasgiolu (réédition coffret 3 cd, 2002)
  • Luisa, 2005
  • À voce piena, 2008, Casa Éditions, CDCASA25

2010[modifier | modifier le code]

2020[modifier | modifier le code]

  • Duetti, (27 de ses plus beaux titres revisités en duos avec 21 artistes)

Publications[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Le , Antoine Ciosi est fait citoyen d'honneur de la ville de Marseille.[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cap sur la chanson Corse à Erbalunga, consulté le 11 octobre 2016
  2. Au milieu des années 1930, celui-ci organise dans son village un meeting politique où Jacques Duclos, leader communiste, est l'invité d'honneur, portant la contradiction au curé et au maire du village, très marqués à droite.
  3. Éditions Albin Michel, 1999 Site internet d'Albin Michel, consulté le 11 octobre 2016
  4. « Antoine Ciosi fait citoyen d'honneur de la ville de Marseille », sur Corse Matin (consulté le 3 juin 2020)