Antoine Boulant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Antoine Boulant
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (53 ans)
Nationalité
Française
Formation
Historien
Activité

Antoine Boulant, né le à Paris, est un historien français. Docteur en histoire (thèse sur Les Agents secrets du ministre des Affaires étrangères envoyés dans les départements, 1792-1794, sous la direction de Jean Tulard, Université Paris-Sorbonne, 1994), il consacre ses travaux à l'histoire du XVIIIe siècle, de la Révolution et du Premier Empire.

Fonctions[modifier | modifier le code]

Professeur d'histoire-géographie (1991-1999), chef de la section des publications au Service historique de la Gendarmerie nationale (1999-2005), chef du bureau des publications au Service historique de la Défense (2005-2008), chef du bureau de la valorisation et de la communication au Service historique de la Défense (2008-2010), chargé de recherches au Service historique de la Défense (2010-2012), chef du département des services au public au Service historique de la Défense (2013-2016), historien indépendant (depuis 2017).

Membre associé du secrétariat de rédaction de la revue en ligne Napoleonica publiée par la Fondation Napoléon ; administrateur de l'Institut Napoléon.

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages
  • Les Tuileries, palais de la Révolution (1789-1799), Neuilly-sur-Seine, chez l'auteur, 1989, 149 p.
  • Les Ministres et les ministères du siècle des Lumières (1715-1789), Paris, Christian-Jas, 1996, 452 p. (avec Arnaud de Maurepas). (Sélection du prix Richelieu 1997)
  • La Gendarmerie sous le Consulat et le Premier Empire, Paris, SPE-Barthelemy, 2009, 158 p. (avec Gildas Lepetit).
  • Les Tuileries, château des rois, palais des révolutions, Paris, Tallandier, 2016, 334 p.
  • Le Tribunal révolutionnaire. Punir les ennemis du peuple, Paris, Perrin, 2018, 311 p. (Sélection du prix Château de Versailles du livre d'histoire 2019)
Ouvrages en collaboration
  • Du coup d'État de brumaire à la fin de l'Empire. Napoléon Bonaparte à Saint-Cloud, catalogue de l'exposition organisée au musée municipal de Saint-Cloud, 1999 (sous la direction de Sophie de Juvigny).
  • Les Préfets, leur rôle, leur action dans le domaine de la défense de 1800 à nos jours, Bruxelles, Bruylant, 2001 (sous la direction de Maurice Vaïsse).
  • De la maréchaussée à la gendarmerie. Histoire et patrimoine, Maisons-Alfort, Service historique de la Gendarmerie nationale, 2003 (sous la direction de Pascal Brouillet).
  • Histoire de la maréchaussée et de la gendarmerie. Guide de recherche, Maisons-Alfort, Service historique de la Gendarmerie nationale, 2004 (sous la direction de Jean-Noël Luc).
  • Les Ministres de la Guerre (1570-1792). Histoire et dictionnaire biographique, Paris, Belin, 2007 (sous la direction de Thierry Sarmant).
  • Le Château de Vincennes. Une histoire militaire, Paris, Nicolas Chaudun / Service historique de la Défense, 2008 (sous la direction de Luce Gaume et Emmanuel Pénicaut).
  • Police et gendarmerie dans l'Empire napoléonien, Paris, SPM, 2013 (sous la direction de Jacques-Olivier Boudon).
  • Guerres et armées napoléoniennes. Nouveaux regards, Paris, Nouveau Monde éditions / ministère de la Défense, 2013 (sous la direction de Hervé Drévillon, Bertrand Fonck et Michel Roucaud).
  • Les Ministres de la Guerre (1792-1870). Histoire et dictionnaire, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2018 (sous la direction de Edouard Ebel).
Articles
  • « Le suspect parisien en l'an II », Annales historiques de la Révolution française, no 280,‎ , p. 187-197 (lire en ligne).
  • « La cérémonie des Invalides (15 juillet 1804) », La Phalère, n° 1, 2000, actes du colloque Napoléon et la Légion d’honneur, p. 67-75.
  • « La gendarmerie face aux grèves à la fin du XIXe siècle », Revue de la Gendarmerie nationale, n° 199, juin 2001, p. 130-134.
  • « La nomination de Moncey comme premier inspecteur général de la gendarmerie (3 décembre 1801) », Revue Napoléon, n° 8, novembre 2001, p. 54-58.
  • « Les conditions d’admission dans la gendarmerie de 1791 à 1939 », Revue de la Gendarmerie nationale, n° 204, octobre 2002, p. 117-123.
  • « La gendarmerie et le contrôle des étrangers dans l'entre-deux-guerres », Revue de la Gendarmerie nationale, n° 207, juin 2003, p. 114-119.
  • « Guerre et renseignement sous la Révolution. Les agents du Conseil exécutif provisoire (1792-1793) », Revue historique des armées, n° 254, mars 2009, p. 82-91. En ligne sur Revues.org
  • « Les Tuileries, palais des arts sous le Premier Empire », Revue de l'Institut Napoléon, n° 216, 2018, p. 61-72.

Direction d'ouvrage

Archives militaires, mode d'emploi. Guide du lecteur dans les fonds du Service historique de la Défense, par Sandrine Heiser et Nicolas Texier, seconde édition mise à jour, Paris, Archives et Culture, 2017, 80 pages.