Antoine Albalat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antoine Albalat
Informations générales
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
critique littéraireVoir et modifier les données sur Wikidata

Antoine Albalat, né à Brignoles en 1856 et mort en 1935, était écrivain et critique littéraire.

Arrivé à Paris en 1897, il est entré en 1899 au Journal des Débats comme secrétaire de la direction[1]. Puis il est devenu rédacteur du feuilleton littéraire. Il a longtemps fréquenté le café Vachette, à Paris, à l'angle du boulevard Saint-Michel et de la rue des Écoles (actuellement une agence bancaire). Il fut l'ami de Moréas.

Enseignements sur le style[modifier | modifier le code]

Au-delà de ses romans et nouvelles, Antoine Albalat s'est fait connaître par ses enseignements sur l'écriture :

« J’ai voulu être un guide pour ceux qui ne peuvent en avoir d’autres. Voilà quinze ans que je me bats avec les mots et que j’écris du roman, des nouvelles et des articles de critique, faits et refaits avec acharnement. »[2]

Il développe une théorie du style basée sur l'étude de l'évolution des manuscrits des auteurs français jusqu'à leur édition finale[3], ainsi que les travers de style de la littérature contemporaine[4]. On retrouve ainsi dans L'Art d'écrire enseigné en vingt leçons, l'étude de l'harmonie, la concision ou encore l'emploi des images.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Page de titre du livre Le Mal d'écrire et le Roman contemporain.
  • Nella, simple histoire en vers, 1877, texte sur Gallica
  • Un adultère, roman intime, 1883, texte sur Gallica
  • La Faute d'une mère, 1886, texte sur Gallica
  • Le Mal d'écrire et le Roman contemporain, Ernest Flammarion, 1895, texte sur Gallica
  • Ouvriers et procédés, Havard, 1896.
  • L'Art d'écrire enseigné en vingt leçons, Armand Colin, 1899
  • Les Ennemis de l'Art d'écrire, texte sur Gallica
  • La Formation du style par l'assimilation des Auteurs, texte sur Gallica de la 2e édition, 1902
  • Le Travail du style enseigné par les corrections manuscrites des grands écrivains, Colin, 1903, texte sur Gallica, 12e édition, 1927
  • Comment il faut lire les auteurs classiques français, Colin
  • Gustave Flaubert et ses amis, Plon
  • Comment on devient écrivain, 1925, texte sur Gallica: • La Vocation et le Succès • Comment on écrit un roman • La Technique et les procédés du roman • Comment on écrit des livres d'histoire et des livres d'érudition • Ce que doit être la critique littéraire • Comment on fait un sermon • La Traduction comme moyen de former son style • Le Journalisme et les conférences • Guides et Conseillers littéraires
  • Souvenirs de la vie littéraire, Arthème-Fayard, 1921, texte sur Gallica ; nouvelle édition, augmentée d'une préface-réponse, les éditions G. Grès, 1924 texte sur gallica
  • Trente ans de Quartier Latin. Nouveaux souvenirs de la Vie littéraire, 1930, texte sur Gallica
  • Marie,
  • La Vie de Jésus d'Ernest Renan, SFELT, 1933, texte sur Gallica
  • L'Amour chez Alphonse Daudet, Ollendorf
  • Une Fleur des tombes, Havard,
  • L'Impossible pardon
  • Lacordaire, Vitte,
  • Joseph de Maistre, Vitte,
  • Frédéric Mistral, son génie, son œuvre, Sansot,
  • L'Art poétique de Boileau, Malfère.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Antoine Albalat », sur Cosmovisions
  2. « Comment écrire avec style : les enseignements oubliés d'Antoine Albalat | Développement Produit », sur developpement-produit.fr (consulté le 24 janvier 2016)
  3. Antoine (1856-1935) Albalat, La formation du style par l'assimilation des auteurs (2e édition) / Antoine Albalat,‎ (lire en ligne)
  4. Antoine (1856-1935) Albalat, Le mal d'écrire et le roman contemporain / Antoine Albalat,‎ (lire en ligne)