Antoine-Dieudonné Belle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Antoine-Dieudonné Belle
Antoine-Dieudonné Belle.jpg
Fonctions
Sénateur d'Indre-et-Loire
-
Député d'Indre-et-Loire
-
Maire de Tours
-
Président
Conseil général d'Indre-et-Loire (d)
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Antoine-Dieudonné Belle (, Montlouis-sur-Loire - , Rouziers) est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Buste d'Antoine-Dieudonné Belle, à Tours, par le sculpteur Henri Varenne.

Fils d'un notaire de Montlouis, Antoine-Dieudonné Belle suit des études de droit, s'inscrit comme avocat au barreau de Tours, devient juge-suppléant au tribunal de cette ville jusqu'en 1866, date à laquelle il accepte les fonctions d'adjoint, et, partisan du régime impérial, appuie le plébiscite de 1870.

Engagé volontaire (il était marié) au moment de la guerre franco-allemande de 1870, il sert capitaine dans la mobile, et est nommé, l'année suivante, conseiller général, et en 1875, maire de Tours.

Il est député d'Indre-et-Loire de 1876 à 1889, et sénateur de 1894 à 1915. Lors de la crise du 16 mai 1877, il fut l'un des députés signataires du manifeste des 363.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]