Antimémoires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Antimémoires sont une œuvre d'André Malraux publiée pour la première fois en 1967, qui constitue la première partie du Miroir des Limbes.

Le genre des mémoires se rapproche de l'autobiographie. La différence réside dans le statut social des auteurs, qui ont souvent joué un rôle public. Les mémoires se signalent donc par une attention portée aux événements politiques majeurs auxquels leur auteur a pu se trouver mêlé.

André Malraux, dans l'ouverture des Antimémoires, se demande quel intérêt il y a à se souvenir. Dans les premières lignes du livre, il évoque l'aumônier des Glières, pour qui « il n'y a pas de grandes personnes ». Malraux pose alors la question de la réflexion sur la vie.

Citations[modifier | modifier le code]

  • « Il n'est pas nécessaire de modifier les faits : le coupable est sauvé non parce qu'il impose un mensonge, mais parce que le domaine de l'art dépasse celui de la vie. L'orgueilleuse honte de Rousseau ne détruit pas la pitoyable honte de Jean-Jacques, mais elle lui apporte une promesse d'immortalité. Cette métamorphose, l'une des plus profondes que puisse créer l'homme, c'est celle d'un destin subi en destin dominé. »
  • « Presque tous les écrivains que je connais aiment leur enfance, je déteste la mienne »
  • « Je ne m'intéresse guère »
  • « Pourquoi me souvenir? »
  • « Le XXIe siècle sera spiritualiste… ou ne sera pas. »[1]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Louis Jeannelle, Malraux, mémoire et métamorphose, Paris, Gallimard, 2006, 441 p.
  • Claude Pillet, Le sens ou la mort, essai sur Le Miroir des limbes d'André Malraux, Berne - New York, éd. Peter Lang, 2010, 504 p., accompagné d'un cdrom proposant une bibliographie complète sous le titre Dix mille textes pour André Malraux.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Philippe Baur, Témoignages sur l'intelligence économique, Éditions Publibook université, coll. « Collection Veille et intelligence économique », , 99 p. (ISBN 2748348877 et 9782748348873, ISSN 2104-7189, lire en ligne), p. 75.