Anthony Wong Chau-sang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Anthony Wong
Description de cette image, également commentée ci-après
Anthony Wong au Festival International de Toronto 2008.
Nom de naissance Anthony William Perry
Naissance (59 ans)
Drapeau de Hong Kong Hong Kong
Nationalité Drapeau de la République populaire de Chine Chinoise
Profession Acteur
Films notables The Untold Story
À toute épreuve
Ebola Syndrome
Beast Cops
Infernal Affairs
Initial D
Still Human (en)
Empreintes de mains et autographe sur l'Avenue des stars de Hong Kong.
Anthony Wong en 2008.

Anthony Wong, de son vrai nom Wong Chau-sang (黃秋生) mais né sous le nom d'Anthony William Perry le , est un acteur hongkongais[1],[2],[3],[4], surtout connu en Occident pour ses rôles dans À toute épreuve (1992), Infernal Affairs (2002) et La Momie : La Tombe de l'empereur Dragon (2008).

Né de père anglais et de mère chinoise, il est le premier acteur à remporter le Hong Kong Film Award du meilleur acteur dans un film de catégorie III (interdit aux moins de 18 ans), en l'occurrence pour The Untold Story (1993). Il remporte ce même prix une deuxième fois en 1999 pour Beast Cops. En 2017, il est membre du jury d'Agnieszka Holland au 41e Festival international du film de Hong Kong. En 2019, il remporte son troisième Hong Kong Film Award du meilleur acteur pour Still Human (en)[5]. Il a également remporté deux Hong Kong Film Awards du meilleur second rôle masculin pour Infernal Affairs (2002) et Initial D (2005).

Biographie[modifier | modifier le code]

Anthony Perry est né d'une mère chinoise originaire de Hong Kong, Wong Juen-yee[6], et d'un père anglais, Frederick William Perry (1914–1988), servant dans la RAF durant la Seconde Guerre mondiale et plus tard comme officier colonial, qui quitte sa femme et son fils quand Anthony a quatre ans[7]. Ce-dernier grandit donc avec sa mère « dans l'escalier d'un bâtiment d'avant-guerre de Wan Chai » jusqu'à ce qu'il soit envoyé vivre dans diverses familles d'accueil pendant deux ans tandis que sa mère « avait trois emplois[6] ».

Durant sa carrière d'acteur, Wong s'est vu attribuer la réputation de critiquer ouvertement l'industrie cinématographique de Hong Kong et ses pratiques, ainsi que la prestation des acteurs et la culture pop dans des interviews et son blog personnel. Dans certaines de ces critiques, il révèle avoir connu des situation d'intimidation et de discrimination, notamment pour le fait d'être un « étranger de race mixte » et que « dans les années 1960, les personnes métisses sino-anglaises comme moi étaient considérées comme des bâtards »[8],[9].

Après le lycée, Wong part étudier en Grande-Bretagne[9] puis revient à Hong Kong pour suivre une formation en coiffure, avant de finalement entrer dans le programme de formation de la chaîne ATV (en) à 21 ans[8].

Carrière[modifier | modifier le code]

Après avoir terminé sa formation à ATV, il poursuit ses études à la Hong Kong Academy for Performing Arts[9]. Il déclare dans une interview que ses origines métisses l'ont initialement cantonné dans les rôles de méchants, en raison du racisme généralisé dans l'industrie cinématographique de Hong Kong à l'époque[10]. Il finit cependant par remporter le Hong Kong Film Award du meilleur acteur pour son rôle d'un tueur en série aussi vrai que nature qui fabrique des pains farcis avec la chair de ses victimes, dans The Untold Story en 1993.

Dans les années suivantes, Wong apparaît dans des films de genre très divers, comme À toute épreuve (1992), Rock N'Roll Cop (en) (1994), The Heroic Trio (1993), The Mission (1999), Infernal Affairs (2002) et Le Médaillon (2003). En 1995, il fait ses débuts de réalisateur avec New Tenant. Il fait également plusieurs apparitions dans la populaire série de films Young and Dangerous dans le rôle de Tai Fei, un membre des triades rival de Chan Ho-nam (en), le personnage d'Ekin Cheng. Il joue également dans certaines productions internationales en anglais telles que Le Voile des illusions (2006) ou La Momie : La Tombe de l'empereur Dragon (2008).

En 2015, Wong devient le premier acteur hongkongais à remporter le prix du meilleur acteur dans un rôle principal à la télévision et au cinéma avec les TVB Anniversary Awards 2015 du meilleur acteur et du meilleur drama pour Lord of Shanghai (en), marquant un retour triomphal sur TVB. Il devient également le premier acteur hongkongais à remporter un prix du meilleur acteur pour ses rôles dans les films, au théâtre et à la télévision, et le premier à remporter le prix du meilleur acteur de TVB dès sa première nomination.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Wong se marie avec Jane Ng Wai-zing en 1996 et a deux fils avec, Wong Yat-yat (né en 1996) et Ulysses Wong (né en 1998)[11]. Wong prend soin de sa mère qui souffre maintenant de démence[12], tandis que ses fils vivent à l'étranger. En juin 2018, il est révélé qu'il a un fils nommé William (né en 1998) avec une femme connue uniquement sous le nom de « Joyce » et qui est la nièce de l'acteur et producteur John Shum[13].

En mars 2018, Wong rencontre pour la première fois ses demi-frères anglais, les jumeaux John William et David Frederick Perry, dans une émission de la BBC[14],[15]. Son père meurt en 1988 en Australie où il s'était installé après avoir quitté Hong Kong[6].

Dans une interview de 2005, Wong déclare que la plupart des films dans lesquels il est apparu dans les années 1980 et 1990 étaient surtout des films d'exploitation de faible qualité[16]. Il n'a cependant aucun regret car il avait besoin d'argent pour subvenir aux besoins de sa femme, de ses fils et de sa mère[16].

Wong est un partisan des manifestations pro-démocrates de 2014 à Hong Kong[17]. Ce soutien aurait conduit à des évictions de projets en Chine continentale[17],[18]. Il a également exprimé son soutien aux manifestations de 2019-2020 à Hong Kong[19],[20].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Daniel O'Brien Spooky Encounters: A Gwailo's Guide to Hong Kong Horror 2003 -- Page 155 "Anthony Wong Chau-sang est sans aucun doute la plus grande « star » à travailler dans ce domaine peu recommandable. Surtout connu des fans d'action de Hong Kong comme le méchant principal d'À toute épreuve de John Woo, Wong a offert une prestation primée dans The Untold Story ».
  2. Linda Williams The erotic thriller in contemporary cinema 2005- Page 389 « Un acteur prolifique comme Anthony Wong, par exemple, est capable de jouer dans un film choquant de catégorie III comme The Untold Story (une histoire à la Sweeney Todd sur le cannibalisme quotidien - il a même obtenu un Hong Kong Film Award pour ce rôle) ou [...] »
  3. Botang Zhuo, Tong Cheuk Pak Hong Kong New Wave Cinema: (1978-2000) - 2008 Page 194 « Cheung, un haut responsable de la police, est en fait un traître, travaillant en complicité avec Anthony Wong. [...] En plus d'être en complicité avec Anthony Wong, il a également fréquemment utilisé sa position pour interférer avec les mouvements de Lee Sauyin, afin de permettre [...] »
  4. Gina Marchetti Andrew Lau and Alan Mak's Infernal Affairs: The Trilogy -2007 Page 151- « Anthony Wong joue Tung qui fait le pont entre les deux côtés de la loi dans Gordon Chan et Beast Cops de Dante Lam (1998), et il remporte le Hong Kong Film Award 1999 du meilleur acteur pour ce rôle. Ainsi, la révélation que Wong est littéralement assise [...] »
  5. (en) « ‘Project Gutenberg’ Sweeps Hong Kong Film Awards With 7 Wins », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 15 avril 2019)
  6. a b et c Zhijie Shao, « ‘BBC helped me find family who never knew me' »,
  7. Zhijie Shao, « ‘BBC helped me find family who never knew me' »,
  8. a et b David Thompson, « Interview: Anthony Wong Chau Sang », sur Channel NewsAsia, MediaCorp Pte Ltd, (consulté le 18 juin 2013)
  9. a b et c Thomas Podvin, « Interview With Anthony Wong Chau Sang », sur Hong Kong Cinemagic, HK Cinemagic, (consulté le 18 juin 2013)
  10. Interview in HK ORIENT EXTREME CINEMA, N°13, January 2000
  11. (en) « O father, where art thou? », South China Morning Post, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 27 mars 2018)
  12. « Hong Kong actor Anthony Wong reunites with half-brothers he never knew existed: BBC », sur AsiaOne
  13. (zh-Hant) ELLE Online Editorial @ ELLE HK, « 這星二代大隻又是學霸!黃秋生20歲小鮮肉私生仔的神秘生活 | ELLE.com.hk », ELLE HK, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 24 juillet 2018)
  14. (en) « Looking for the father who left us », sur BBC News (consulté le 27 mars 2018)
  15. (en-GB) Zhijie Shao, « ‘BBC helped me find family who never knew me' », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 27 mars 2018)
  16. a et b Vivienne Chow, « O father, where art thou? », South China Morning Post, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne, consulté le 13 janvier 2015)
  17. a et b (en) « ‘I plan to get my passport’: Hong Kong actor’s uncertain future », sur South China Morning Post, (consulté le 1er décembre 2019)
  18. (en) hermesauto, « No job offers for Anthony Wong despite winning Best Actor at Hong Kong Film Awards », sur The Straits Times, (consulté le 4 janvier 2020)
  19. (zh) « 香港警察才是暴徒――電影《無間道》演員黃秋生專訪 », sur tw.news.yahoo.com (consulté le 4 janvier 2020)
  20. (en) « HK actor Anthony Wong urges Japanese not to visit the island state because of demonstrations », sur sg.news.yahoo.com (consulté le 4 janvier 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]