Tony Selmersheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Anthony Selmersheim)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un architecte
Cet article est une ébauche concernant un architecte.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Tony Selmersheim (Saint-Germain-en-Laye, 1871 - Ussy-sur-Marne, 1971), est un architecte, un concepteur de meubles et un décorateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

À gauche : lampe à pétrole de Tony Selmersheim, Paris c 1898. À droite : lampe de Maurice Dufrêne

Tony Selmersheim[1] est le fils de l'architecte Paul Selmersheim qui a restauré de nombreux monuments historiques. Imprégné par l'art de son enfance, il oriente tout naturellement sa carrière vers l'art.

Ainsi, en 1890, il s'inscrit à l'École nationale supérieure des arts décoratifs, cours qu'il complète par une formation dans les classes de Eugène Grasset à l'École Guérin. En 1895, au Salon de la Société nationale, il présente une bibliothèque conçue pour être réalisée mécaniquement, qui est assez révolutionnaire pour l'époque.

En 1895, il crée et préside la Société des cinq (Tony Selmersheim, Félix Aubert, Alexandre Charpentier, Jean Dampt et Étienne Moreau-Nélaton) qui vise à prendre en compte les nouveaux procédés mécaniques dans la conception des meubles.

L'architecte Charles Plumet rejoint en 1896 la Société des cinq qui se transforme d'abord en Société des six puis à partir de 1897 en L'Art dans Tout avec l'arrivée d'autres membres (dont Louis Sorel, Henry Nocq et Henri Sauvage).

Un des disciples fut Jacques Adnet qui a travaillé pour Tony en 1916.

Distinctions honorifiques et décorations[modifier | modifier le code]

Chevalier de la Légion d'honneur en 1926[2].

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]