Anthony Philip Heinrich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un compositeur
Cet article est une ébauche concernant un compositeur.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet musique classique.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Anthony Philip Heinrich

Anthony Philip Heinrich (né à Krásný Buk le et décédé à New York le ) est un compositeur américain de naissance allemande de la Bohême. Considéré comme le premier compositeur « professionnel » d'Amérique, il a travaillé à Philadelphie, Pittsburgh, dans le Kentucky, à Boston et New York, où il s'installa en 1837.

En tant que violoniste, il a dirigé la première représentation connue d'une symphonie de Beethoven aux États-Unis et en 1842, il a aidé à organiser la New York Philharmonic Society. Son importante production d'œuvres orchestrales, vocales, instrumentales créée entre 1818 et 1858 comprend de nombreuses pièces expressives ou descriptives (par exemple, L'Aube de la musique dans le Kentucky ou Les plaisirs de l'harmonie dans les solitudes de la nature en 1820 ; Pushmataha, un chef Vénérable d'une tribu d'Indiens de l'Ouest en 1831), certains sont excentriques et d'une complexité inhabituelle.

Liens externes[modifier | modifier le code]