Anthony Pettis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anthony Pettis
Anthony Pettis WEC 53.jpg
Anthony Pettis lors de la pesée du WEC 53, le 15 décembre 2010, à Glendale.
Fiche d'identité
Nom complet Anthony Paul Pettis
Surnom Showtime
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance (27 ans)
Lieu de naissance Milwaukee, Wisconsin, États-Unis
Style Taekwondo, Muay-thaï, Jiu-jitsu brésilien, Capoeira
Équipe Roufusport
Taille 5 10 (1,78 m)
Catégorie Poids légers
Palmarès en mixed martial arts
Combats 19
Victoires 17
Victoires par KO 7
Victoires par soumission 7
Défaites 2

Anthony Paul Pettis[1], né le à Milwaukee dans le Wisconsin, est un pratiquant professionnel de MMA américain. Il combat à l'Ultimate Fighting Championship dans la division poids légers dont il est l'actuel champion. Il est également le dernier champion de l'organisation du World Extreme Cagefighting avant la fusion de celle-ci avec l'UFC.

Il est aussi ceinture noire 3e degré de taekwondo[2] et ceinture violette de jiu-jitsu brésilien[3].

Parcours en MMA[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Anthony Pettis débute sa carrière professionnelle dans le MMA en combattant au sein du Gladiator Fighting Series, une promotion basée dans le Wisconsin et gérée par Duke Roufus[4]. Il enchaine d'abord 5 victoires consécutives terminant à chaque fois le combat dès le premier round. Il remporte ensuite le titre des poids légers de l'organisation en battant Sheron Leggett sur décision partagée.

Il défend son titre avec succès à deux reprises, retrouvant son efficacité au premier round, avant de signer avec l'organisation du World Extremecage Fighting.

World Extreme Cagefighting[modifier | modifier le code]

Pettis devait faire ses débuts lors du WEC 40 face à Anthony Njokuani, le 5 avril 2009. Mais une blessure à la main repousse la date de son premier combat au sein de cette organisation[5].

Son premier combat dans l'organisation se déroule donc le 7 juin 2009, dans le programme préliminaire du WEC 41 à Sacramento, face à Mike Campbell[6]. Cette fois encore, il réussit à prendre l'ascendant sur son adversaire au 1er round en le soumettant sur un étranglement en triangle[7].

Il devait continuer son parcours face à Rob McCullough en novembre 2009 pour le WEC 44, mais à un mois de l'évènement, une blessure l'empêche de participer à ce match[8]. C'est finalement lors de l'évènement suivant, le WEC 45 à Las vegas, le 19 décembre, qu'il affronte Bart Palaszewski[9]. Il subit alors la première défaite de sa carrière professionnelle en s'inclinant par décision partagée[10].

Au début de l'année 2010, il est programmé pour affronter Danny Castillo lors du WEC 47 à Columbus dans l'Ohio[11]. Il renoue avec la victoire en envoyant au tapis son adversaire sur un coup de pied à la tête dès le 1er round. L'arbitre arrête le combat après une série de coups de poing sur Castillo au sol et Pettis se voit décerné le bonus du KO de la soirée[12].

Anthony Pettis profite ensuite de la blessure de Zach Micklewright pour le remplacer face à Alex Karalexis dans le prochain évènement de l'organisation[13]. Amené au sol à deux reprises dans le second round, Pettis réussit à placer un étranglement en triangle qui oblige son adversaire à abandonner[14].

Son parcours continue face à Shane Roller lors du WEC 50, le 18 août 2010, pour la première fois dans le programme principal d'un évènement de la promotion[15]. Pettis surprend en évitant la plupart des amenées au sol tentées par son adversaire, pourtant lutteur reconnu. Largement supérieur sur la partie pieds-poings, il termine cependant le match en soumettant Roller par étranglement en triangle en fin de 3e round. Cette belle victoire lui permet alors de remporter le bonus de la soumission de la soirée[16] et de réclamer sa chance pour le titre poids légers[17].

Il obtient ce qu'il veut en affrontant le tenant du titre, Ben Henderson, lors du 53e et dernier évènement de l'organisation[18]. Les deux hommes s'affrontent alors le 16 décembre 2010 à Glendale au cours d'un match en 5 rounds très serrés. Dans le 5e round, Pettis réalise un mouvement spectaculaire, sautant pour prendre appui sur la cage avant d'envoyer un coup du même pied droit en plein visage d'Henderson qui s'écroule au sol mais reprend très rapidement ses esprits. Ce coup est bientôt nommé « Showtime kick »[19] en référence à son surnom. Il remporte finalement le combat par décision unamime et devient par conséquent le dernier champion poids légers du WEC[20]. La prestation des deux compétiteurs se voit gratifiée du bonus du combat de la soirée[21] et pour certains médias devient même le combat de l'année[22],[23].

Ultimate Fighting Championship[modifier | modifier le code]

Annoncée en octobre 2010, la fusion du WEC dans l'UFC donne lieu au transfert de la plupart de ses combattants[24]. En tant que dernier champion poids léger de l'organisation, il était d'abord prévu qu'Anthony Pettis affronte le vainqueur du match pour le titre de l'UFC opposant Frankie Edgar à Gray Maynard[25]. Cependant, cette « unification » des titres est compromise après qu'Edgar et Maynard n'aient pu se départager lors de l'UFC 125, le 1er janvier 2011. Un match revanche entre ces deux hommes est alors préféré[26].

Pettis est assuré d'affronter le vainqueur de cette nouvelle confrontation d'abord prévue pour l'UFC 130, mais préfère faire son entrée face à un autre candidat sérieux de la division. Si Kenny Florian avait manifesté son envie de l'accueillir[27], c'est finalement face à Clay Guida qu'une rencontre est organisée pour l'évènement The Ultimate Fighter 13 Finale[28]. Les deux protagonistes s'affrontent en combat principal de la soirée, le 4 juin 2011, à Las Vegas. Amené au sol à plusieurs reprises, Pettis perd le match par décision unanime[29]. Conséquence de cette défaite, une chance pour le titre n'est alors plus d'actualité.

Dernier match annoncé pour l'évènement UFC 136, il est ensuite opposé à Jeremy Stephens le 8 octobre 2011 à Houston dans le Texas[30]. Le combat est très serré et se conclut sur une décision partagée en faveur de Pettis. Son travail de lutte avec amenées au sol et contrôles, lui aura surement rapporté quelques points lors de cette rencontre[31].

Peu après cette première victoire à l'UFC, Anthony Pettis manifeste son envie d'affronter Joe Lauzon[32]. Ce dernier n'est pas réfractaire à l'idée[33] et un combat se profile pour le mois de février 2012[34]. Si l'affrontement est d'abord envisagé pour l'UFC 143[35], le 15 novembre 2011, le match est finalement programmé pour l'évènement UFC 144 à la Saitama Super Arena[36]. Les deux combattants se rencontrent alors à Saitama, au Japon, le 26 février 2012. Pettis réussit à prendre l'ascendant sur son adversaire et l'envoie au tapis sur un coup de pied à la tête et poursuit par une série de coup de poings sur Lauzon au sol pour le mettre KO et remporter le combat en un peu plus d'une minute dans le premier round[37]. Cette victoire est récompensée par le bonus du KO de la soirée[38].

Après cette nouvelle victoire, Pettis passe la majeure partie de l'année 2012 à soigner ses blessures. La revanche accordée à Frankie Edgar contre le nouveau champion poids légers Ben Henderson lui assure de ne pas pouvoir prétendre au titre prochainement et il choisit alors de profiter de ce temps pour se faire opérer d'une vieille blessure à l'épaule[39]. Son retour est d'abord prévu pour l'été et un combat face à Donald Cerrone est envisagé pour l'UFC 150 à Denver[40]. Cependant, pas totalement encore remis de sa blessure[41], Anthony Pettis laisse sa place à Melvin Guillard. L'idée d'une rencontre entre les deux hommes n'est cependant pas abandonnée[42] et les combattants étaient même pressentis comme entraîneurs de la saison 17 de The Ultimate Fighter[43]. C'est finalement Jon Jones et Chael Sonnen qui seront retenus pour cette saison. Alors que le combat semblait pouvoir se dérouler fin décembre 2012, il est une nouvelle fois reporté quand Pettis doit être à nouveau hospitalisé pour une infection staphylocoque au mois d'octobre[44]. Le 5 novembre, la rencontre est enfin confirmée pour fin janvier 2013, lors de l'évènement UFC on FOX 6[45].

Le 26 janvier 2013, Anthony Pettis et Donald Cerrone se font face à l'United Center de Chicago. Il remporte ce match par TKO grâce à un coup de pied au corps après un échange pieds-poings debout de moins de trois minutes[46]. Cette victoire lui rapporte le bonus du KO de la soirée[47]. De plus, le président de l'UFC, Dana White, confirme lors de la conférence de presse suivant l'évènement qu'Anthony Pettis devrait être le prochain combattant à concourir pour le titre de champion poids légers, affrontant alors le vainqueur du combat entre Ben Henderson et Gilbert Melendez[48].

L'UFC annonce ensuite en février 2013 qu'Anthony Pettis aura l'occasion d'affronter l'actuel champion poids plumes, José Aldo, pour le titre[49]. L'évènement est prévu le 3 août 2013 pour l'UFC 163, malgré les réticences d'Aldo[50]. Cependant, on apprend le 14 juin 2013 que Pettis, blessé au genou, doit céder sa place à Jung Chan-Sung[51].

Champion des poids légers de l'UFC[modifier | modifier le code]

A défaut de pouvoir affronter José Aldo, il cherche alors à revenir dans la course au titre poids légers en essayant de convaincre l'UFC de lui offrir le prochain match contre le champion Ben Henderson, déjà promis à TJ Grant, lors de l'UFC 164 se déroulant le 31 août 2013 dans sa ville natale, Milwaukee[52]. Cette tentative reste vaine dans un premier temps[53], mais une blessure de TJ Grant lui permet alors d'être désigné comme nouvel aspirant numéro 1 au titre poids légers[54]. Il est à ce moment là le dernier à avoir battu le champion sur une série de 7 victoires consécutives et ayant défendu trois fois son titre avec succès. Anthony Pettis remporte ce combat à 30 secondes de la fin du premier round en soumettant son adversaire sur une clé de bras[55]. Il devient alors le nouveau champion poids léger de l'UFC et obtient également le bonus de la soumission de la soirée[56].

N'ayant pu disputer sa chance auparavant, TJ Grant est d'abord désigné comme le prochain prétendant au titre. Cependant, il déclare forfait devant l'impossibilité d'être remis assez tôt de sa blessure et l'UFC le remplace alors par Josh Thomson. L'affrontement prévu pour le 14 décembre lors de l'UFC on FOX 9[57] est malheureusement annulé quand Pettis se voit dans l'obligation d'à son tour déclarer forfait. En effet, une blessure récurrente au genou le contraint à une intervention chirugicale. Son retour est alors prévu pour l'été 2014[58]. En février 2014, après une nouvelle défense victorieuse de titre de José Aldo chez les poids plumes, l'idée d'un prochain combat face à ce dernier est de nouveau d'actualité[59]. Finalement, Pettis est programmé face à Gilbert Melendez, tous les deux devenant entraîneurs de The Ultimate Fighter 20, l'emission de télé-réalité produite par l'UFC[60]. L'affrontement aura lieu lors du traditionnel évènement de fin d'année[61].

Palmarès en MMA[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif
19 combats 17 victoires 2 défaites
Par KO 7 0
Par soumission 7 0
Sur décision 3 2
Résultat Record Adversaire Méthode Évènement Date Round Temps Lieu Notes
Drapeau des États-Unis Gilbert Melendez Pour défendre le titre poids légers de l'UFC.
Victoire 17-2 Drapeau des États-Unis Ben Henderson Soumission (clé de bras) UFC 164: Henderson vs. Pettis 2013-08-3131 août 2013 1 4:30 Milwaukee, Wisconsin, États-Unis Remporte le titre poids légers de l'UFC
Soumission de la soirée
Victoire 16-2 Drapeau des États-Unis Donald Cerrone TKO (coup de pied au corps) UFC on Fox: Johnson vs. Dodson 2013-01-2626 janvier 2013 1 2:35 Chicago, Illinois, États-Unis KO de la soirée
Victoire 15-2 Drapeau des États-Unis Joe Lauzon KO (coup de pied à la tête et coups de poing) UFC 144 2012-02-2626 février 2012 1 1:21 Saitama, Japon KO de la soirée
Victoire 14-2 Drapeau des États-Unis Jeremy Stephens Décision partagée UFC 136 2011-10-088 octobre 2011 3 5:00 Houston, Texas, États-Unis
Défaite 13-2 Drapeau des États-Unis Clay Guida Décision unanime The Ultimate Fighter 13 Finale 2011-06-044 juin 2011 3 5:00 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Victoire 13-1 Drapeau des États-Unis Ben Henderson Décision unanime WEC 53 2010-12-1616 décembre 2010 5 5:00 Glendale, Arizona, États-Unis Remporte le titre poids légers du WEC.
Combat de la soirée
Victoire 12-1 Drapeau des États-Unis Shane Roller Soumission (étranglement en triangle) WEC 50 2010-08-1818 août 2010 3 4:51 Las Vegas, Nevada, États-Unis Soumission de la soirée
Victoire 11-1 Drapeau des États-Unis Alex Karalexis Soumission (étranglement en triangle) WEC 48 2010-04-2424 avril 2010 2 1:35 Sacramento, Californie, États-Unis
Victoire 10-1 Drapeau des États-Unis Danny Castillo KO (coup de pied à la tête et coups de poing) WEC 47 2010-03-066 mars 2010 1 2:27 Columbus, Ohio, États-Unis KO de la soirée
Défaite 9-1 Drapeau de la Pologne Bart Palaszewski Décision partagée WEC 45 2009-12-1919 décembre 2009 3 5:00 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Victoire 9-0 Drapeau des États-Unis Mike Campbell Soumission (étranglement en triangle) WEC 41 2009-06-077 juin 2009 1 1:49 Sacramento, Californie, États-Unis
Victoire 8-0 Drapeau des États-Unis Gabe Walbridge TKO (coups de poing) GFS: Season's Beatings 2008-12-1313 décembre 2008 1 0:56 Milwaukee, Wisconsin, États-Unis Défend le titre poids légers du Gladiators Fighting Series
Victoire 7-0 Drapeau des États-Unis Jay Ellis Soumission (coups de poing) GFS 55 2008-10-044 octobre 2008 1 1:12 Milwaukee, Wisconsin, États-Unis Défend le titre poids légers du Gladiators Fighting Series
Victoire 6-0 Drapeau des États-Unis Sherron Leggett Décision partagée GFS: Fight Club 2008-06-2121 juin 2008 3 5:00 Milwaukee, Wisconsin, États-Unis Remporte le titre poids légers du Gladiators Fighting Series
Victoire 5-0 Drapeau des États-Unis Mike Lambrecht KO (coup de pied à la tête) GFS: Knockout Kings 2008-03-2929 mars 2008 1 1:49 Milwaukee, Wisconsin, États-Unis
Victoire 4-0 Drapeau des États-Unis George Barrazza TKO (coups de poings) GFS: The Warriors 2008-02-1616 février 2008 1 4:31 Wisconsin, États-Unis
Victoire 3-0 Drapeau des États-Unis Michael Skinner Soumission (coups de poing) GFS: Seasons Beatings 2007-12-011er décembre 2007 1 0:36 Milwaukee, Wisconsin, États-Unis
Victoire 2-0 Drapeau des États-Unis Lonny Amdahl Soumission (blessure) GFS: Rumble in the Cage 2007-08-1717 août 2007 1 0:12 Green Bay, Wisconsin, États-Unis
Victoire 1-0 Drapeau des États-Unis Tom Erspamer TKO (coups de poing) GFS: Super Brawl 2007-01-2727 janvier 2007 1 0:24 États-Unis

[62]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Résultats WEC 45 », sur Nevada State Athletic Commission (consulté le 4 juillet 2013).
  2. (en) Danny Acosta, « 5 Minutes With Anthony Pettis », sur Fight! Magazine,‎ janvier 2011 (consulté le 3 juillet 2013).
  3. (en) Sean Levinson, « Jose Aldo vs. Anthony Pettis: 5 Fast Facts You Need to Know », sur FightDay,‎ 18 février 2013 (consulté le 3 juillet 2013).
  4. (en) Michael Huang, « It’s Showtime », sur FIGHT! Magazine,‎ décembre 2010 (consulté le 26 octobre 2013).
  5. (en) John Morgan, « Broken hand forces Pettis out of WEC 40 bout with Njokuani, Palaszewski in », sur MMAJunkie.com,‎ 26 mars 2009 (consulté le 26 octobre 2013).
  6. (en) « Ten bouts now official for “WEC 41: Brown vs. Faber II” in June », sur MMAjunkie,‎ 27 avril 2009 (consulté le 28 novembre 2013).
  7. (en) « WEC 41 Live Results And Play-By-Play », sur MMAWeekly,‎ 7 juin 2009 (consulté le 28 novembre 2013).
  8. (en) « Anthony Pettis forced out of WEC 44, Rob McCullough’s new opponent uncertain », sur MMAjunkie,‎ 21 octobre 2009 (consulté le 28 novembre 2013).
  9. (en) John Morgan, « Bart Palaszewski vs. Anthony Pettis on tap for WEC 45 in December », sur MMAjunkie,‎ 30 octobre 2009 (consulté le 29 novembre 2013).
  10. (en) « WEC 45 Results and Live Play-by-Play », sur Sherdog,‎ 19 décembre 2009 (consulté le 29 novembre 2013).
  11. (en) « Danny Castillo and Anthony Pettis meet in lightweight matchup at WEC 47 », sur MMAjunkie,‎ 26 janvier 2010 (consulté le 2 décembre 2013).
  12. (en) « WEC 47 bonuses: Garcia, Roop, Pettis and Benavidez each earn $10K awards », sur MMAjunkie,‎ 7 mars 2010 (consulté le 2 décembre 2013).
  13. (en) John Morgan, « Anthony Pettis vs. Alex Karalexis in the works for star-studded WEC 48 event », sur MMAjunkie,‎ 12 mars 2010 (consulté le 5 décembre 2013).
  14. (en) Robert Sargent, « WEC 48: “Aldo vs Faber” Play-By-Play & Results », sur MMARising.com,‎ 24 avril 2010 (consulté le 5 décembre 2013).
  15. (en) John Morgan, « Anthony Pettis vs. Shane Roller on tap for WEC 50 in August », sur MMAjunkie,‎ 9 juin 2010 (consulté le 11 décembre 2013).
  16. (en) « WEC 50 bonuses : Jewtuszko, Pettis, Jorgensen, Pickett earn $10K fighter awards », sur MMAJunkie.com,‎ 18 août 2010 (consulté le 15 juin 2013).
  17. (en) Damon Martin, « Pettis submits Roller, calls out Bendo », sur MMAWeekly,‎ 18 août 2010 (consulté le 11 décembre 2013).
  18. (en) Damon Martin, « Henderson vs. Pettis official for WEC dec 16 », sur MMAWeekly,‎ 23 septembre 2010 (consulté le 11 décembre 2013).
  19. (en) « Sport Science: Pettis' Kick », sur ESPN Video,‎ 29 août 2013 (consulté le 11 décembre 2013).
  20. (en) Damon Martin, « Showtime Has Arrived: Pettis Takes The Gold To Close the Doors on the WEC », sur MMAWeekly,‎ 17 décembre 2010 (consulté le 11 décembre 2013).
  21. (en) John Morgan, « WEC 53 bonuses: Wineland, Roller, Pettis and Henderson earn $10K awards », sur MMAjunkie,‎ 17 décembre 2010 (consulté le 1er mars 2014).
  22. (en) Ray Hui, « Fight of the Year: Anthony Pettis vs. Ben Henderson », sur MMA Fighting,‎ 27 décembre 2010 (consulté le 1er mars 2014).
  23. (en) Sergio Non, « USA TODAY 2010 MMA Awards: New faces appear », sur USA Today,‎ 23 décembre 2010 (consulté le 1er mars 2014).
  24. (en) « UFC and WEC set to merge in 2011; events to air on Versus and Spike TV », sur MMAJunkie.com,‎ 28 octobre 2010 (consulté le 26 juillet 2013).
  25. (en) « Winners of Henderson vs. Pettis, Edgar vs. Maynard to merge UFC, WEC titles », sur MMAJunkie.com,‎ 28 octobre 2010 (consulté le 24 septembre 2013).
  26. (en) Steve Cofield, « White changes script: Edgar-Maynard 3 comes before Pettis gets his shot », sur Yahoo Sports!,‎ 2 janvier 2011 (consulté le 24 septembre 2003).
  27. (en) Damon Martin, « UFC “Talking” About Anthony Pettis vs. Clay Guida, Not a Done Deal Yet », sur MMAWeekly,‎ 11 janvier 2011 (consulté le 24 septembre 2013).
  28. (en) « TUF 13 Finale card official for June with Guida vs. Pettis headliner, four additional bouts », sur MMAJunkie.com,‎ 16 mars 2011 (consulté le 24 septembre 2013).
  29. (en) Matt Erickson, « TUF 13 Finale Live Blog: Anthony Pettis vs. Clay Guida Updates », sur MMA Fighting,‎ 4 juin 2011 (consulté le 24 septembre 2013).
  30. (en) Geno Mrosko, « UFC 136: Anthony Pettis vs Jeremy Stephens announced for Oct. 8 in Houston, Texas », sur MMA Mania,‎ 16 juillet 2011 (consulté le 11 juillet 2013).
  31. (en) Andrew Barr, « UFC 136: What We Learned from Anthony Pettis vs. Jeremy Stephens », sur Bleacher Report,‎ 8 octobre 2011 (consulté le 11 juillet 2013).
  32. « Anthony Pettis veut Joe Lauzon (avec vidéo) », sur Riddum,‎ 17 octobre 2011 (consulté le 4 juillet 2013).
  33. « Joe Lauzon répond au défi d'Anthony Pettis (vidéo) », sur Riddum,‎ 19 octobre 2011 (consulté le 4 juillet 2013).
  34. (en) « Pettis and Lauzon preparing for February fight », sur ESPN.co.uk,‎ 21 octobre 2011 (consulté le 4 juillet 2013).
  35. « Anthony Pettis vs. Joe Lauzon possible pour l'UFC 143 », sur Riddum,‎ 9 novembre 2011 (consulté le 4 juillet 2013).
  36. (en) Mike Whitman, « Lauzon-Pettis lightweight tilt booked for UFC 144 in Japan », sur Sherdog,‎ 15 novembre 2011 (consulté le 4 juillet 2013).
  37. (en) Dan Stupp, John Morgan, « UFC 144 results: Anthony Pettis blasts Joe Lauzon with 81-second head kick », sur MMAJunkie.com,‎ 25 février 2012 (consulté le 4 juillet 2013) (La date de publication de l'article s'explique par le décalage horaire entre le Japon et les États-Unis).
  38. « Bonus UFC 144 'Edgar vs. Henderson' », sur Riddum,‎ 26 février 2012 (consulté le 15 juin 2013).
  39. « Anthony Pettis subira une chirurgie, de retour plus tard cet été », sur MMA Nouvelles,‎ 20 mars 2012 (consulté le 27 juin 2013).
  40. « UFC 150 : Donald Cerrone ouvert à un combat contre Anthony Pettis », sur Riddum,‎ 16 mai 2012 (consulté le 2 juillet 2013).
  41. (en) Dana Becker, « Anthony Pettis Unlikely To Face Donald Cerrone At UFC 150 », sur MMA Convert,‎ 17 mai 2013 (consulté le 2 juillet 2013).
  42. « UFC : Donald Cerrone vs Anthony Pettis pour le title shot suivant en poids légers », sur Riddum,‎ 12 août 2012 (consulté le 2 juillet 2013).
  43. (en) Damon Martin, « With TUF Coaching Gig Gone, Cowboy Cerrone vs. Anthony Pettis Now Targeted for January », sur MMAWeekly,‎ 16 octobre 2012 (consulté le 2 juillet 2013).
  44. (en) Jesse Holland, « UFC lightweight Anthony Pettis hospitalized with Staph infection », sur MMA Mania,‎ 23 octobre 2012 (consulté le 2 juillet 2013).
  45. « Donald Cerrone vs Anthony Pettis confirmé pour janvier 2013 », sur Riddum,‎ 5 novembre 2013 (consulté le 2 juillet 2013).
  46. (en) Thomas Myers, « UFC on FOX 6 results: Anthony Pettis stops Donald Cerrone with a liver kick », sur MMA Mania,‎ 26 janvier 2012 (consulté le 2 juillet 2013).
  47. (en) Ken Pishna, « UFC on Fox 6 Fighter Bonuses: Anthony Pettis Leads the Charge with Crushing KO », sur MMAWeekly,‎ 26 janvier 2013 (consulté le 15 juin 2013).
  48. (en) Damon Martin, « Anthony Pettis Earns Lightweight Title Shot, Will Wait for Benson Henderson or Gilbert Melendez », sur MMAWeekly,‎ 27 janvier 2013 (consulté le 2 juillet 2013).
  49. (en) John Morgan, « Anthony Pettis drops to 145, meets UFC champ Jose Aldo on Aug. 3 », sur MMAJunkie.com,‎ 5 février 2013 (consulté le 19 juin 2013).
  50. « Jose Aldo refuse d’affronter Anthony Pettis, Dana White affirme que le combat aura lieu », sur MMA Nouvelles,‎ 24 février 2013 (consulté le 19 juin 2013).
  51. (en) « Anthony Pettis Injured, Korean Zombie Steps into UFC 163 Title Fight Against Jose Aldo », sur MMAWeekly,‎ 14 juin 2013 (consulté le 19 juin 2013).
  52. « Anthony Pettis veut voler le ‘title shot’ de T.J Grant », sur MMA Nouvelles,‎ 16 juin 2013 (consulté le 3 juillet 2013).
  53. « Anthony Pettis sera absent pour six semaines, il ne sera pas en mesure d’affronter Ben Henderson à l’UFC 164 », sur MMA Nouvelles,‎ 20 juin 2013 (consulté le 3 juillet 2013).
  54. (en) Jeff Cain, « T.J. Grant Out, Anthony Pettis In Against Benson Henderson at UFC 164 », sur MMAWeekly,‎ 12 juillet 2013 (consulté le 13 juillet 2013).
  55. « Anthony Pettis soumet Ben Henderson et devient le nouveau champion des poids légers de l’UFC », sur MMA Nouvelles,‎ 1er septembre 2013 (consulté le 1er septembre 2013).
  56. « UFC 164: Les Bonus, Anthony Pettis se mérite la soumission de la soirée », sur MMA Nouvelles,‎ 1er septembre 2013 (consulté le 1er septembre 2013).
  57. « Anthony Pettis affrontera Josh Thomson le 14 décembre à l’UFC on FOX 9 », sur MMA Nouvelles,‎ 16 septembre 2013 (consulté le 17 septembre 2013).
  58. « UFC on FOX 9: Anthony Pettis est blessé, Demetrious Johnson affrontera Joseph Benavidez lors du combat principal », sur MMA Nouvelles,‎ 11 novembre 2013 (consulté le 26 novembre 2013).
  59. « Dana White: « Le prochain combat de Jose Aldo sera contre Anthony Pettis » », sur MMA Nouvelles,‎ 2 février 2014 (consulté le 1er mars 2014).
  60. « Gilbert Melendez touche le gros lot, les détails de son nouveau contrat avec l’UFC », sur MMA Nouvelles,‎ 24 février 2014 (consulté le 1er mars 2014).
  61. http://mmanouvelles.com/2014/03/26/anthony-pettis-vs-gilbert-melendez-combat-aura-lieu-lors-levenement-fin-dannee-lufc/
  62. (en) « Palmarès en MMA d'Anthony Pettis », sur Sherdog.

Lien externe[modifier | modifier le code]