Anthony Obame

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anthony Obame Mylann Taekwondo pictogram.svg
Illustration manquante : importez-la
Contexte général
Sport Taekwondo
Site officiel www.anthonyobame.com
Biographie
Nationalité sportive Drapeau du Gabon Gabon
Naissance 10 septembre 1988
Lieu de naissance Libreville, Gabon
Taille 1m90
Poids de forme 96 kilos
Surnom Mandy, Anthox
Club Club Taekwondo Élite
Entraîneur Juan Antonio Ramos
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 0 1 0
Championnats du monde 1 0 1
Championnats d'Afrique 1 1

Anthony Obame, né le est un taekwondoïste gabonais. Vice-champion Olympique lors des Jeux Olympiques de Londres 2012, il est le premier et unique médaillé olympique gabonais. Il est également Champion du Monde et Champion d'Afrique, dans la catégorie des poids lourds (+87 kilos).

Biographie[modifier | modifier le code]

Anthony Obame est né le à Libreville d'une famille originaire de Bitam, au nord du Gabon[1].

Débuts[modifier | modifier le code]

Il découvre le taekwondo dès l’âge de 6 ans, dans le club de l’armée de l’air gabonaise où son père l’inscrit[1]. Le jeune Anthony Obame, plus souvent appelé « Mandy » par son entourage, commence la compétition au début des années 2000, dans le club « Big-Man » situé au Delta postal près d'Agondjé, dans le nord de Libreville, il y est entraîné par le Maître El Hassan. Il évolue notamment aux côtés de ses collègues Yoan, Bobo James, Gaël, Albanc, Erolle Mintsa alias Teckman, etc. Il remporte des compétitions et est élu plusieurs fois meilleur combattant, ce qui attire l'attention de la sélection nationale. Il remporte la médaille de bronze lors du Championnat d'Afrique 2010.

Préparation Olympique 2010-2012[modifier | modifier le code]

Suite à ses performances sportives, il est invité dans la cadre de la Solidarité International Francophone à rejoindre le Centre de Ressources, d’Expertise et de Performance Sportives (CREPS) de Toulouse. En 2010, juste après avoir décroché le bac, il s'envole ainsi pour la France afin de se donner les moyens d'atteindre ses objectifs sportifs et de poursuivre ses études. Au sein de la structure française, il étudie le management du sport, tout en s'entraînant plus de 20 heures par semaine. 

À la rentrée sportive 2011-2012, il intègre l'Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance (INSEP) à Paris afin de rejoindre l'équipe de France entraîné par l'ancien Champion du Monde (-58 kg) Juan Antonio Ramos. Il s'entraîne notamment aux côtés du double médaillé Olympique, Pascal Gentil, de la double Championne du Monde et médaillée Olympique, Gwladys Epangue, du Champion du Monde Mamedy Doucara ainsi que du britannique Mahama Cho. Anthony Obame se démarque au sein du collectif et les résultats suivent rapidement sur la scène internationale.

En janvier 2012, lors du Tournoi Continental de Qualification Olympique, il remporte son combat face au double Champion du Monde, le malien Daba Modibo Keita et décroche ainsi son ticket pour participer aux JO de Londres. Dans la foulée de cette victoire, le gabonais redouble d'efforts à l'entraînement, travaille sa puissance, sa souplesse et ses stratégies tactiques, pour affûter toutes ses armes.

Le 11 août 2012, à l'issue d'un remarquable parcours aux Jeux olympiques de Londres, il remporte la première médaille Olympique et l'unique de l'histoire du Gabon. Alors qu'il menait toute la finale contre Carlo Molfetta, à quelques secondes de la fin, ce dernier parvient à remonter au score. Après la période de prolongation, la décision des arbitres est en faveur de l'italien et Anthony décroche une médaille d'argent.

Champion du Monde 2013, Champion d'Afrique 2014[modifier | modifier le code]

En septembre 2013, il rejoint le centre d'entraînement élite de Juan Antonio Ramos, situé sur l'île de Majorque, en Espagne. Le groupe est également composé de la Vice-Championne Olympique (-49kg), Brigitte Yague ainsi que la gabonaise, Maria Mouegha (-62 kg).

Lors du Championnat du Monde 2013, Anthony Obame enchaîne les victoires et s'impose en finale face à l'iranien, Sajjad Mardani, pour décrocher le titre Mondial.

En 2014, il remporte le Championnat d'Afrique à Tunis en Tunisie et le Grand Prix à Suzhou, en Chine. 

Le 2 décembre 2014, lors du Gala de la Fondation Abdou Diouf Sport-Vertu, il reçoit le Prix d'Excellence décerné par le Président de la République du Sénégal, S.E.M. Macky Sall.

Préparation Olympique 2015-2016[modifier | modifier le code]

Lors du Championnat du Monde 2015 à Chelyabinks en Russie, il remporte la médaille de bronze.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Championnats d'Afrique[modifier | modifier le code]

  • médaille d'or Médaille d'or aux Championnats d'Afrique de Taekwondo 2014 à Tunis, en Tunisie
  • médaille de bronze Médaille de bronze aux Championnats d'Afrique de Taekwondo 2010 à Tripoli, en Libye

Championnats du Monde Universitaire[modifier | modifier le code]

  • médaille d'argent Médaille d'argent aux Championnats du Monde Universitaire de Taekwondo 2012 à Pocheon, en Corée du Sud

Opens Internationaux[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]