Anthony O'Hear

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anthony O'Hear
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Activités
Éditeur, philosopheVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

Anthony O'Hear est un philosophe britannique, professeur de philosophie à l'université de Buckingham et directeur du département de l'éducation.

Il est directeur honoraire du Royal Institute of Philosophy (en) et rédacteur en chef de sa revue Philosophy. Il est également coéditeur de la nouvelle série de The Fortnightly Review (en).

O’Hear a occupé le poste de conseiller spécial à l'éducation pendant quelque dix ans. Il était particulièrement influent à l'époque où Margaret Thatcher et John Major étaient premier ministre lorsqu'il enseignait à l'université Bradford. Il est toujours actif dans les cercles conservateurs, en particulier dans la promotion du conservatisme social. Ses relations avec le New Labour ont été plus tourmentées. Tony Blair l'a qualifié de « snob de la vieille école » pour ses opinions sur Diana, princesse de Galles (opinions qui lui ont valu une importante couverture médiatique)[1],[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Karl Popper (1980)
  • What Philosophy Is (1985)
  • The Element of Fire (1989)
  • An Introduction to the Philosophy of Science (1990)
  • Beyond Evolution (1997)
  • After Progress (1999)
  • Introducing Christianity (2000)
  • Philosophy in the New Century (2001)
  • Plato's Children (2006)
  • The Great Books: From The Iliad and The Odyssey to Goethe's Faust: A journey through 2,500 years of the West's classic literature (2007)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gibson, Robert, « Blair's Blast at the Diana `Snobs' », Sunday Mirror (Londres).,‎
  2. 1988.|url =http://news.bbc.co.uk/1/hi/uk/79288.stm Author defends Diana criticism], BBC.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]