Antelme Édouard Chaignet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Antelme-Édouard Chaignet (9 septembre 1819 - 3 mai 1901) est un historien français. Il est notamment l'auteur d'une Histoire de la psychologie des grecs et de La Rhétorique et son histoire (1888) où l'auteur critique la suppression de l'art oratoire dans l'enseignement français[1]. Philosophe proche de Victor Cousin, il a publié également un ouvrage de réflexion intitulé Les Principes de la science du beau.

Il a été professeur de littérature ancienne à la Faculté des lettres de Poitiers et de seconde au Prytanée de La Flèche de Saint-Cyr.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les Principes de la science du beau, 1860.
  • De la psychologie de Platon, 1862.
  • Des formes diverses du chœur dans la tragédie grecque, 1865.
  • Vie de Socrate, 1868.
  • La Vie et les Écrits de Platon, 1871.
  • Pythagore et la philosophie pythagoricienne, 1873.
  • La Philosophie de la science du langage, 1875.
  • Théorie de la déclinaison des noms en grec et en latin d'après les principes de la philologie comparée, 1875.
  • Essai sur la psychologie d'Aristote, 1883.
  • La Rhétorique et son histoire, 1888.
  • Histoire de la psychologie des grecs. T. 1, Avant et après Aristote, 1887. T. 2, Stoïciens, épicuriens et sceptiques, 1889. T. 3, Nouvelle Académie et écoles éclectiques, 1890. T. 4, École d'Alexandrie, I, Plotin, 1892. T. 5, École d'Alexandrie, II, Successeurs de Plotin, 1893.
  • Les Héros et les Héroïnes d'Homère, 1894.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Rhétorique et son histoire en ligne sur Scribd.

Articles connexes[modifier | modifier le code]