António Aurélio Gonçalves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gonçalves.
António Aurélio Gonçalves
António Aurélio Gonçalves.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
MindeloVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

António Aurélio Gonçalves – connu sous le nom de Nhô Roque –, né le à Mindelo (île de São Vicente) et mort le dans la même ville, est un écrivain, critique, historien et enseignant cap-verdien. Il s'inscrit dans la mouvance du renouveau politique et littéraire né dans les années 1930 autour de la revue Claridade. Les personnages féminins occupent une place centrale dans son œuvre[1].

La courte nouvelle Noite de vento (1951) a donné son nom à un recueil de textes publié en 1985 et traduit en français sous le titre Nuit de vent (1996)[2].

Hommages[modifier | modifier le code]

Une rue de Mindelo ainsi qu'un institut de formation de Praia (IFAAG) portent son nom.

Les Postes du Cap-Vert ont émis un timbre à l'effigie d'António Aurélio Gonçalves[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Aspecto da Ironia de Eça De Queiroz, essai, 1937
  • Recaída, ou Aurelio Recaída; 1947; re-impression: 1993; Editora Vega
  • Terra da Promissão reimpression: 2002, Lisbonne, Editions Caminho; avec un préface par Arnaldo França[4]
  • Noite de Vento (Nuits de vent), 1951: 2e edition: Praia, 1985; avec un préface par Arnaldo França
  • Prodiga, 1956
  • Historia do Tempo Antigo, (Histoire du Temps Ancienne), 1960
  • Virgens Loucas, 1971
  • Biluca, 1977
  • Miragem (Mirages), 1978

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]