Ansongo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ansongo
Administration
Pays Drapeau du Mali Mali
Région Gao
Cercle Ansongo
Démographie
Population 32 709 hab. (2009)
Densité 84 hab./km2
Population précédent recensement 20 791 hab.
Géographie
Coordonnées 15° 40′ 00″ nord, 0° 30′ 00″ est
Superficie 39 100 ha = 391 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Mali
Voir sur la carte topographique du Mali
City locator 14.svg
Ansongo
Géolocalisation sur la carte : Mali
Voir sur la carte administrative du Mali
City locator 14.svg
Ansongo

Ansongo est une commune du Mali, dans le cercle d'Ansongo et la région de Gao, à 90 km au sud-est de Gao, sur le fleuve Niger.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune d’Ansongo a été créée par la loi du [1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune, d’une superficie de 496 km2 regroupe 4 villages et deux factions (Ansongo, Bazi-Gourma, Bazi-Haoussa, Monzonga, Seyna-Bella, Seyna-Sonrhai)[2] pour une population estimée en 2004 à 28 410 habitants[3].

La commune est traversée sur 20 km par le fleuve Niger. En dehors de cette vallée, on note quelques dunes de sable et des dépressions argileuses. La mare Majibo est la mare la plus importante de la commune[3]. La commune est victime de l’ensablement[2].

Le climat est de type sahélien avec une hauteur de pluies annuelles qui varie entre 250 et 350 mm. La végétation est constituée d’une savane arborée dominée par les acacias, le Zizyphus mauritania, les balanites aegyptiaca, l’euphorbia basalmifera calotropis[3].

La Réserve partielle de faune d'Ansongo Ménaka est située sur le territoire de la commune[4]. Sur la commune sont présents : varan, hippopotame, lamantin, crocodile, pintade, aigrette, héron)[2].

Population[modifier | modifier le code]

La commune est constituée d’habitants de différentes ethnies : Sonrhaïs, les Tamasheqs, les Peuls, les Arabes et les Bozos[3]..

Une partie de la population a migré vers le Nigeria, le Niger et la Côte d’Ivoire[3]..

L’Islam est la principale religion[3]..

Économie[modifier | modifier le code]

L’élevage, l’agriculture et la pêche sont les activités dominantes, suivies par l’artisanat et le commerce[3].

On cultive le niébé, le haricot, le sorgho et les patates[2].

Éducation[modifier | modifier le code]

Sur le plan éducatif, la commune comptait en 2005 14 premiers cycles et deux seconds cycles de l’école fondamentale, un lycée, un centre d’éducation au développement, une médersa et un jardin d’enfant[3]

Politique[modifier | modifier le code]

Maires
Année Maire élu Parti politique
2004 Amadou Harouna URD
2009 Ahmadou Cissé

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Loi ° 096 059 du 4 novembre 1996 portant création des communes
  2. a b c et d République du Mali, Ministère de l’Environnement et de l’Assainissement, Direction nationale de la conservation de la nature, Schéma directeur de lutte contre l’ensablement dans le nord du mali (6e et 7e régions), Monographie de la commune de Ansongo, Septembre 2004 (www.environnement.gov.ml)
  3. a b c d e f g et h République du Mali, Commissariat à la sécurité alimentaire, Plan de sécurité alimentaire de la commune d’Ansango 2005-2009, Juin 2009 (www.csa-mali.org)
  4. Union internationale pour la conservation de la nature et de ses ressources, parcs et réserves du Mali, évaluation de l’efficacité de la gestion des aires protégées, 2008 [1]