Ansia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ansia
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Reine consort
Titre de noblesse
Reine consort
Biographie
Naissance
Date et lieu inconnusVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Date inconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
LiègeVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
ConsortVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Verissimo (?) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants

Ansia ou Ansa était une femme noble d'une famille de Brescia, épouse de Didier de Lombardie, roi des Lombards. Elle était la fille de Verissimo, ou Roi Verulismus, Roi Veruli, sœur du roi Hildeprand et nièce du roi Liutprand.

Vers 753, elle fonde le monastère de S. Michele et S. Pietro (en) à Brescia[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Les origines de sa famille sont peu connues. On connaît son père Verissimo et deux de ses frères : Arechi et Donnolo ; on peut ainsi considérer que sa famille était d'origine Lombarde[2].

Monastère de San Michele et San Pietro à Brescia[modifier | modifier le code]

Ansia et le roi Didier fondent le Monastère de San Michele et San Pietro à Brescia  ; leur fille Anselperga en deviendra plus tard l'une des abbesses[2].

Capitulation de Didier face à Charlemagne[modifier | modifier le code]

À la suite d'affrontements, le roi Didier est fait prisonnier par Charlemagne en 774 ; Didier et Ansia se présentent à Charlemagne le 5 juin 774[2]. Didier est conduit à travers les Alpes, peut-être à Liège ou à Corbie, cette même année[2]. Ansia et l'une de leurs filles étaient également présentes lors de ce déplacement ; on ignore laquelle de leurs filles et si Ansia est ensuite retournée en Lombardie[2].

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

 Ansia 
  │    épouse Didier de Lombardie
  │
  ├─Désirée : 
  │    ép. en 770 Charlemagne (cf. Carolingiens) (répudiée en 771)
  │
  ├─Adalgis († 788) : (Un Fils, Roi Poto. Dinastie Poto, ou Puoti, dit Pothos Kyrie Paleologus et une jeune fille, Imperatrice Ageltrude de Spoleto). Chassé d'Italie par Charlemagne en 774 ou 775, il se réfugie à Byzance.
  │  
  ├─Liutberge. 
  │    ép. Tassillon III de Bavière  (cf. Agilolfing)  
  │ 
  ├─Adalberge. 
  |    ép. Arigis, duc de Bénévent
  |
  ├─Anselperga[2].
       abbesse du monastère de S. Michele et S. Pietro[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. G.Bognetti, La Brescia dei Goti e dei Longobardi, in Storia di Brescia, I, Brescia 1963, p. 435,
  2. a b c d e f g et h (it) Hanno Helbling, « ANSA, regina dei Longobardi in "Dizionario Biografico degli Italiani" », sur www.treccani.it, (consulté le )