Anselme de Liège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Anselme de Liège
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Anselmus LeodiensisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Œuvres principales
Gesta episcoporum Tungrensium, Traiectensium et Leodiensium (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Anselme de Liège, né en et mort vers est un chroniqueur du XIe siècle de la principauté épiscopale de Liège.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né probablement a Cologne, de famille noble, il arrive a Liège en 1041 quand il est nommé doyen de la cathédrale Saint-Lambert de Liège où il jouissait de l'amitié de l'évêque de Liège Wazon[1]. Sa chronique, considérée comme l'une des meilleures de l'époque, à la fois pour le mérite littéraire et sa valeur historique, est connue sous le nom Gesta episcoporum Tungrensium, Traiectensium et Leodiensium, et s'inscrit dans la continuité des précédents travaux de Heriger de Lobbes, mort en 1007, qui avait rédigé la biographie des vingt-sept premiers évêques de Liège, jusqu'à Remacle (680). L'œuvre d'Anselme, écrite à la demande de sa marraine, la comtesse Ida, abbesse de Sainte-Cécile de Cologne, comprend les biographies de vingt-cinq évêques, de Théodard de Maastricht (ca. 666) à Wazon (1048), dont il a donné un compte rendu original et très complet.

La dernière édition de ses Gesta a été publiée dans les « Monumenta Germaniae Historica »[2]. Le style d'Anselme est clair, et son zèle pour la réforme de l'église n'a d'égal que son intelligence critique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Stiennon, « Anselme de Liège », dans Etude sur le chartrier et le domaine de l'abbaye de Saint-Jacques de Liège (1015-1209)., Liège, Librairie Droz, coll. « Bibliothèque de la Faculté de Philosophie et Lettres de l'Université de Liège » (no 124), , 493 p. (ISBN 9782251661247, OCLC 948815690, lire en ligne), p. 172-174
  2. (la) Anselme, « Gesta episcoporum Tungrensium, Traiectensium et Leodiensium », dans M.G.H., SS, t. 7, Hanovre, Koepke, (lire en ligne), p. 189-234

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Stiennon, « Anselme de Liège », dans Etude sur le chartrier et le domaine de l'abbaye de Saint-Jacques de Liège (1015-1209)., Liège, Librairie Droz, coll. « Bibliothèque de la Faculté de Philosophie et Lettres de l'Université de Liège » (no 124), , 493 p. (ISBN 9782251661247, OCLC 948815690, lire en ligne), p. 172-174
  • (en) Francis Grey, « Anselm of Liège », The Catholic Encyclopedia, New York, Robert Appleton Company, vol. 1,‎ (lire en ligne)
  • Louis Moréri, Le grand dictionaire historique ou le Melange curieux de l'histoire sacrée et profane …, Paris, chez Denys Mariette, (lire en ligne), p. 271

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]