Ansaldo STS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le groupe Ansaldo STS est un des plus importants concepteurs et installateurs de signalisation ferroviaire au monde.

Structure[modifier | modifier le code]

La holding Ansaldo STS S.p.A. regroupe les sociétés opérationnelles suivantes dans le monde :

  • Ansaldo Segnalamento Ferroviario, la société mère du groupe,
  • Ansaldo STS France (ex CSEE Transport),
  • Ansaldo STS USA (ex Union Switch & Signal)
  • Ansaldo STS UK (ex Ansaldo Signal Co.) en Grande-Bretagne,
  • Ansaldo STS Ireland
  • Ansaldo STS Sweden (ex Ansaldo Signal AB.) en Suède,
  • Ansaldo STS Finland en Finlande,
  • Ansaldo STS España en Espagne,
  • Ansaldo Union Switch & Signal Pty. Ltd en Australie, Inde et Malaisie,

Le groupe Ansaldo STS a déclaré un chiffre d'affaires supérieur à 973 millions d'euros en 2007 et occupe 4 243 salariés.

Il a participé à l'aménagement des principales lignes de métro, de tram, de chemins de fer traditionnels et TGV dans le monde.

Ansaldo STS est une filiale du groupe Finmeccanica.

La société est cotée à la Bourse de Milan (Code Isin: IT0003977540).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines du Groupe remontent à 1853 avec la constitution de la société Ansaldo, qui crée une division spécialisée pour la fabrication de véhicules et de structures complètes pour le transport ferroviaire.

Au fil des années, cette l'activité a été assurée par plusieurs divisions et sociétés du groupe Ansaldo, jusqu'à la création de Italtrafo S.p.A., qui fut incorporée en 1980 dans la nouvelle structure Ansaldo Trasporti S.p.A.
Ansaldo Trasporti regroupa ainsi toutes les activités liées au secteur ferroviaire électrique des groupes Ansaldo et Finmeccanica.

Le développement de la société Ansaldo Trasporti s'accéléra avec le rachat de plusieurs sociétés dont notamment :

  • en 1988, la société américaine Union Switch & Signals, créée en 1883,
  • en 1989, de 49 % de la société française CSEE - Compagnie des Signaux et d'Entreprises Electriques, créée en 1902 sous le nom de Compagnie des Signaux pour Chemins de Fer. Le rachat des 51 % restants du capital deviendra effectif en 1996.
  • en 1996 constitution d'une holding de droit hollandais Ansaldo Signal N.V., qui allait regrouper les participations étrangères du groupe dans le secteur de la signalisation ferroviaire,
  • en 2001, Ansaldo Trasporti est incorporée dans le groupe Finmeccanica, qui devenait ainsi détenteur de 100 % de Ansaldo Signal N.V., de Ansaldo Trasporti S.p.A. et de Sistemi Ferroviari S.p.A., société créée en 2000 après la reprise de AnsaldoBreda S.p.A., spécialiste de la construction de matériel ferroviaire roulant.

De plus, en 1996, Finmeccanica avait en portefeuille 100 % de la société S.I.C. - Società Italiana Comunicazioni, qui fut renommée en EuroSkyway. Le 29 novembre 2005, la société EuroSkyWay prend la dénomination Ansaldo STS S.p.A.
C'est à partir de cette date que Finmeccanica regroupe toutes ses participations du secteur dans cette structure et notamment de Ansaldo Signal N.V. et Ansaldo Trasporti Sistemi Ferroviari S.p.A. en vue de la cotation à la Bourse de Milan le 24 février 2006.

Avenir[modifier | modifier le code]

Confronté à des difficultés financières, le groupe Finmeccanica a présenté, en , un plan de restructuration, prévoyant le vente de l'ensemble ou d'une partie de ses filiales dans les domaines du transport et de l'énergie, y compris d'Ansaldo STS[1]. Le conglomérat industriel japonais Hitachi, mais également Alstom, Bombardier, Mitsubishi et Siemens auraient manifesté leur intérêt[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

  • AnsaldoBreda, constructeur de matériel roulant ferroviaire, également filiale de Finmeccanica

Liens externes[modifier | modifier le code]