Anouar Kbibech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anouar Kbibech
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Président
Conseil français du culte musulman
depuis le
Président
Rassemblement des musulmans de France
depuis le
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (55 ans)
MeknèsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Ingénieur en télécommunicationsVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction

Anouar Kbibech, né le à Meknès, est une personnalité française, président du rassemblement des musulmans de France depuis 2013. Il succède à Dalil Boubakeur à la tête du Conseil français du culte musulman le 30 juin 2015[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est originaire du Maroc[1]. Diplômé des ponts et chaussées[2], il exerce la profession d'ingénieur en télécommunications pour le compte de SFR[1]. Dans les années 1980, il participe au projet de création de la mosquée d'Évry-Courcouronnes[1]. Le 30 juin 2015, à 53 ans, il devient président du Conseil français du culte musulman[1].

Dans l'entre-deux-tours de l'élection présidentielle de 2017 qui oppose Marine Le Pen et Emmanuel Macron, le grand-rabbin de France Haïm Korsia, le président de la Fédération protestante de France François Clavairoly et le président du Conseil français du culte musulman Anouar Kbibech signent une déclaration commune pour appeler à voter en faveur du candidat En marche ![3].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Anne-Bénédicte Hoffner, « Anouar Kbibech, un homme de dialogue à la tête du CFCM », sur la-croix.com, .
  2. « Islam de France: Anouar Kbibech dans la tempête », sur liberation.fr, .
  3. Jean-Marie Guénois, « Les représentants religieux juifs, musulmans et protestants appellent à voter Macron », lefigaro.fr, 4 mai 2017.
  4. « L'Ordre national du mérite décerné à Anouar Kbibech », sur saphirnews.com, .